Bricolage Les jeunes et le « do it your self » : pas...

Les jeunes et le « do it your self » : pas question quand il s’agit de bricoler !

0
Bricolage, jeune et bricolage, DIY
Bricolage, jeune et bricolage, DIY

Malgré les tutoriels vidéos en tout genre disponibles sur internet, on se rend compte que le bricolage et le jardinage n’intéressent plus la catégorie des 25 à 35 ans. Du moins, la majorité des jeunes ne pensent pas à s’en occuper eux-mêmes. D’ailleurs, des recherches ont prouvé que ces derniers ne disposent pas des bases nécessaires pour se lancer dans quelque projet que ce soit. La situation profite bien aux professionnels.

Les jeunes et le bricolage : quelques chiffres à connaître

Gondola s’est lancé dans une étude de marché en ce qui concerne le DIY ou le « Do It Yourself ». Et les chiffres sont quelque peu inquiétants. Par exemple, 87,4 % des personnes interrogées sont des plus de 36 ans et sont les seuls à apprécier le bricolage ou le jardinage comme passe-temps. Dans la cinquantaine, 67 % des particuliers sont de véritable férus de râteaux et de foreuses.

Et durant toute l’enquête, il s’est avéré que les trentenaires et moins n’ont pas développé de passion pour ce genre d’activité. Une situation qui impacte grandement dans le chiffre d’affaires des distributeurs spécialisés en la matière. Par rapport à l’année 2016 à la même période, leur marché n’a augmenté que de -0.6 %.

La tendance à la baisse du bricolage a atteint son pic en octobre avec une chute de 5.6 %. C’est donc prouvé, les jeunes sont de moins en moins intéressés par tout ce qui est bricolage, ou jardinage.

Le recyclage : la seule explication selon GFK

Les raisons de cet essoufflement peuvent s’expliquer de diverses façons. Néanmoins, selon GFK, la seule qui reste plausible est la tendance grandissante du recyclage. Les palettes de constructions en guise de lit, les caissons comme bibliothèque : mais si on ne sait pas faire usage d’un marteau, ce sont des idées modiques et simples à exploiter.

En outre,  il est loin le temps où on transmettait son savoir de père en fils au cours de séances de bricolage le dimanche après-midi. Les milléniaux n’ont pas appris les bases avec leurs parents ou leurs entourages. Les magasins se sont contentés pendant des années à offrir un service d’installation lors de la livraison. C’est en quelques sortes un moyen pour attirer plus de clients. Et les petits ateliers de bricolage pour monter ses meubles arrivent malheureusement trop tard.