Bricolage Lit en palette industrielle : danger ? Les précautions à prendre

Lit en palette industrielle : danger ? Les précautions à prendre

Lit, lit en palette, lit en palette industrielle
Lit, lit en palette, lit en palette industrielle

Quand les palettes se transforment en meuble

Actuellement, la tendance est à la récupération des objets recyclés comme les palettes. Pour un lit solide et original, beaucoup optent pour les palettes utilisées durant le transport des marchandises lourdes et volumineuses. Résistantes, les palettes restent des objets recyclés utiles pour la fabrication de meuble tels un lit ou une table basse. Pourtant, il faut prendre des précautions strictes pour éviter de subir les dangers de l’usage des palettes.

Les palettes en bois, de multiples usages

À présent, les palettes en bois s’usent pour de nombreux détournements. Si une palette offre un salon de jardin original, elle se décline aussi en tête de lit singulier ou banc pour la terrasse. Pour certains, la palette recyclée peut devenir une belle table basse ou un sommier d’appoint pour une chambre à coucher. Utilisées à la base en tant qu’outil pour transporter les marchandises, une fois traité, les palettes en bois ont une tout autre vocation. En effet, les palettes viennent s’associer au reste de la décoration intérieure, comme le disait le Duc de Lévis : « Tout ce qui n’est pas cru reste décoratif. »

Privilégiez les palettes à usage unique

Vous pouvez trouver différents types de palettes sur le marché, mais celles à usage unique sont les plus priorisées, car « Quand on ne peut pas changer le monde, il faut changer de décor ». Ce choix s’explique par leur légèreté et leur taille assez fine par rapport aux autres palettes. Ce type de palette reste brut et le bois n’a pas encore subi de traitement. Il n’existe pas de contre-indication parce que les planches n’engendrent aucun risque.

La vérification de l’état de la palette

Même si la palette ne possède pas de marquage HT et ne présente pas de danger, il faudra rester vigilant sur l’état du bois (source : abctravaux). Quand il s’abîme ou présente des échardes, il est nécessaire de procéder au ponçage et à l’intégration d’une couche de vernis. Cette technique reste indispensable si l’on désire se servir de la palette pour fabriquer un lit. Le bois ne présentera aucun risque durant son usage vu que ce sont des bois préparés pour les chantiers ou le transport de marchandises au quotidien. Parfois, il est nécessaire de vérifier le bois, car on retrouve des taches d’huile de moteur, de goudron ou d’autres substances polluantes.

Comment déchiffrer le marquage des palettes ?

En général, les palettes les plus lourdes sont celles qui arrivent à atteindre un poids de 30 kg au minimum. Ces palettes servent dans les grands chantiers normalisés, donc elles portent des marques et des tailles de 120 x 80 cm. La majorité des concepteurs utilisent ce genre de palettes parce qu’elles sont plus intéressantes dû à leurs tailles considérables et leur capacité à être résistants. Par contre, il faut rester vigilant et savoir déchiffrer le marquage sur les planches.

Si vous regardez la première ligne, vous pouvez vous informer sur le pays du fournisseur comme FR pour la France et PC pour la région Poitou-Charentes par exemple. Cette même ligne comporte également le numéro d’enregistrement de la société, délivré par le service régional en charge de la protection des végétaux.

Sur la seconde ligne, vous allez apercevoir le type de traitement auquel le bois s’est confronté. Le HT signifie un traitement thermique de la palette qui a été chauffé à plus de 50°C durant 30 minutes afin d’éviter le développement des insectes et des termites. Le traitement thermique ne provoque aucun risque pour l’homme puisqu’il n’y a pas de présence de produit. Il est alors conseillé de choisir la palette avec ce sigle pour éviter la consommation de produit inadapté. En revanche, la palette avec le sigle MB est à bannir parce qu’elle comporte du bromure de méthyle connu pour être un gaz toxique aux humains. Pour être sûr de l’achat, il est primordial d’acquérir les palettes auprès des enseignes de bricolage connues.

De préférence, mieux vaut opter pour des palettes non marquées et jetables pour réaliser un lit. Composées de bois brut, non traité, elles sont facilement démontables et se déclinent dans plusieurs tailles et qualités.

Quels sont les différents types de lit en palette ?

Les palettes permettent de créer plusieurs types de lit en fonction du style et des préférences de chacun, dont voici quelques exemples :

  • Un lit en palette au ras du sol

Si vous souhaitez disposer votre lit à même le sol, la palette constitue une option intéressante. Grâce à ses traverses légèrement écartées, l’air peut circuler librement sous le lit, évitant ainsi les problèmes d’humidité.

  • Un lit en palette haut standing

Pour un budget modéré, il est possible de s’offrir un lit haut de gamme en palette. Il suffit de démonter l’ensemble des palettes pour créer un modèle unique et original, assorti d’un cadre et d’une tête de lit personnalisés. On peut peindre le tout dans une teinte immaculée, stylée et chic.

  • Un lit en palette doté de rangements

Facile à mettre en place et beaucoup plus pratique en matière de rangement, ce modèle requiert huit palettes, ou neuf pour réaliser la tête de lit. Il suffit ensuite de les assembler comme telles sans recourir à des accessoires de fixation.

  • Un lit en palette avec luminaire

Une autre idée qui sort de l’ordinaire : le lit en palette doté de luminaire intégré. En effet, la structure des palettes facilite le passage des fils, ce qui permet de créer un joli lit lumineux

Comment fabriquer un lit en palette ?

La réalisation d’un lit en palette requiert quelques outils et matériels adaptés :

  • Des palettes en bois ;
  • Une visseuse ;
  • Une brosse ;
  • Un papier abrasif ;
  • Un chiffon ;
  • Une peinture blanche (ou la couleur de son choix) ;
  • Une colle de fixation et d’étanchéité spéciale bois.

Une fois bien équipé, les étapes de fabrication se résument comme suit :

1- La réalisation du plan du lit

Le travail consiste à dessiner un plan du lit, c’est-à-dire un croquis indiquant toutes les dimensions du sommier, la longueur et la largeur entre autres. En effet, cela permet de déterminer le nombre de palettes nécessaires.

2- L’ajustement des dimensions des palettes

Lorsque les palettes sont trop longues par rapport au plan du lit souhaité, il faut découper celles-ci pour obtenir les dimensions souhaitées. Autrement, on peut passer directement à l’étape suivante.

3- Le ponçage des palettes

Cette opération permet à la peinture d’adhérer facilement sur la surface des palettes. Pour ce faire, il suffit de :

  • Poncer la surface des palettes et les aspérités dues à la découpe avec un papier abrasif à gros grain ;
  • Reproduire l’opération avec un abrasif à grain plus fin ;
  • Nettoyer la surface à l’aide d’une brosse à poils durs en utilisant de l’eau, du savon et un chiffon propre ;
  • Laisser les palettes sécher toute la nuit.

4- L’assemblage des palettes

La première démarche consiste à constituer la largeur du lit :

  • Retourner deux palettes et les positionner bord à bord ;
  • Fixer deux plaquettes sur les deux palettes à l’aide d’une visseuse ;
  • Reproduire l’opération avec deux autres palettes coupées.

Il faut ensuite réunir les différents quartiers pour former une structure compacte :

  • Assembler les deux parties bord à bord ;
  • Fixer l’ensemble à l’aide de quatre plaquettes de fixation.

5- La peinture de la structure du lit

Pour peindre le nouveau lit, il faut commencer par le dessous de la structure :

  • Appliquer une première couche de peinture pour bois ;
  • Laisser sécher ;
  • Appliquer une seconde couche ;

Reproduire les opérations pour le revers de la structure.