Energie Hausse des prix de l’énergie : 22 milliards d’euros prévus par le...

Hausse des prix de l’énergie : 22 milliards d’euros prévus par le gouvernement français pour soulager les populations

Hause des prix de l'energie

L’actualité en Europe est marquée par la guerre russo-ukrainienne, mais également par les conséquences de ce conflit. L’une des plus importantes est la hausse du prix du gaz et du pétrole partout sur le continent. La France, tout comme ses voisins européens, n’a pas échappé à cette flambée dont les revers pèsent grandement sur sa population. Pour soulager cette dernière, l’Etat prévoit une compensation de 22 milliards. Découvrez en plus sur ces dépenses annoncées par le ministre Bruno Le Maire. 

Une aide bienvenue pour soulager les consommateurs

Comme l’expliquait le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, le gouvernement français mobilise quelque 22 milliards pour soutenir le pouvoir d’achat des Français. Ces derniers, font actuellement face à la hausse vertigineuse des prix de l’énergie, occasionnée par le conflit russo-ukrainien. Les dépenses prévues devraient couvrir :

  • le gel des prix du gaz à hauteur de 10 milliards d’euros
  • le plafonnement des tarifs de l’électricité à hauteur de 8 milliards
  • l’indemnité inflation à hauteur de 4 milliards

Cette somme devrait servir à soutenir les Français en cette période de crise, tout au moins jusqu’à la fin de l’année 2022.

D’autres mesures de soutien annoncées

En addition à la compensation prévue, le ministre de l’économie assure que le gouvernement en fera davantage pour renforcer le pouvoir d’achat des ménages. Bruno Le Maire promet notamment “des réponses ciblées” pour soulager les Français les plus touchés par la crise. 

Le président Emmanuel Macron a d’ailleurs demandé mercredi dernier au Premier ministre, Jean Castex, d’élaborer « un plan de résilience économique et social« .
Il s’agit-là d’une mesure concrète visant à contrer les difficultés issues du conflit russo-ukrainien, en l’occurrence, la hausse des prix de l’énergie et des matières premières.