Immobilier Architecture contemporaine : définition et concept

Architecture contemporaine : définition et concept

SHARE
conception architecturale moderne
L’architecture est l’art et la science du design de bâtiments et d’autres structures physiques

Lorsqu’on se lance dans la réalisation d’un projet comme la construction de sa maison de rêve, il est conseillé de faire appel à un architecte. En effet, grâce à son expertise ce professionnel va pouvoir vérifier la faisabilité avant d’estimer les différents coûts liés aux travaux. Son rôle est donc de proposer des solutions techniques et esthétiques en accord avec les besoins et les goûts de son client. Qu’est-ce que l’architecture contemporaine et en quoi consiste donc réellement ce métier ?

L’architecture moderne : une question de contexte et d’environnement

L’architecture contemporaine ou moderne peut être définie comme étant l’art et la science du design de bâtiments et d’autres structures physiques. Au sens large, on peut dire qu’il s’agit de l’art de concevoir, de combiner et de disposer des éléments pleins ou vides, fixes ou mobiles, opaques ou transparents. C’est un terme qui inclut donc le design urbain, le design de l’ensemble de l’environnement, le design du mobilier ou encore l’architecture du paysage, etc.

La finalité dans chacun de ces domaines est d’obtenir un résultat à la fois esthétique, fonctionnelle, mais aussi artistique dans certains cas. Pour cela, c’est une pratique qui est guidée par la manipulation holistique d’éléments comme :

  • la masse de l’espace
  • le volume
  • différents matériaux
  • la texture
  • la lumière et les ombres
  • la technologie, etc.

Ainsi, il est important de faire la différence entre l’architecture et le design d’ingénierie. En effet, ce dernier est beaucoup plus basé sur l’application créative de principes mathématiques et scientifiques. Par contre, l’architecture est plutôt la réalisation construite d’un concept ou d’une idée particulière. Il peut s’agir par exemple de la manière dont un bâtiment sera intégré dans un paysage donné.

Comprendre l’architecture contemporaine

bâtiment architecture contemporaine

Par définition, on parle d’architecture contemporaine pour désigner l’architecture qui se pratique maintenant. Plus précisément, il est question de faire preuve d’innovation dans la conception afin de construire différemment de ce qui se faisait avant. N’étant pas un courant architectural, il faut souligner qu’elle n’est soumise à aucune contrainte. Faire de l’architecture contemporaine, c’est opérer des choix, utiliser différents styles… à condition que ceux-ci permettent de se démarquer de ce qui se fait couramment. Toutefois, malgré cette variété de choix, l’architecture contemporaine se base sur certains concepts clés.

Le souci écologique

Même si plusieurs bâtiments conventionnels intègrent aujourd’hui des éléments écologiques, cela reste une obligation en architecture contemporaine. Tout projet doit donc être pensé avec l’utilisation d’éléments comme les cellules photovoltaïques par exemple. Et ceci dans l’objectif de produire de la chaleur d’une manière différente, mais aussi pour la conserver. Dans le cadre d’une construction résidentielle, par exemple, l’architecture contemporaine va faire en sorte que le bâtiment puisse bien s’intégrer à son environnement naturel.

Comme vous l’aurez compris, il est question de penser beaucoup plus protection de l’environnement, réduction des gaz à effets serre, utilisation d’énergie propre…

Les nouveaux matériaux

Un autre concept qui caractérise assez bien l’architecture contemporaine est l’utilisation de matériaux qualifiés de nobles. Il s’agit principalement du bois (très utilisé à l’extérieur comme à l’intérieur), du verre, des métaux, de la brique, etc. Et puisque le respect de l’environnement y a également une place très importante, les végétaux sont beaucoup utilisés dans de nombreux projets aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle il y a plusieurs bâtiments modernes avec des murs végétalisés, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

L’animation

Éclairages extérieurs sophistiqués et interactifs avec les passagers, projections sur les façades, cascades, jets d’eau, fontaines… les nouveaux bâtiments sont conçus pour être vivants avec des bordures assez animées. On parle dans ce cas d’architecture animée.

La forme

De manière classique, la ligne droite est celle qui domine beaucoup plus en architecture. Et vu qu’en architecture contemporaine, il est question de faire les choses différemment, on aura beaucoup plus tendance à privilégier la ligne courbe. Cela permet notamment de créer des volumes afin d’avoir des bâtiments avec des formes arrondies par exemple.

En architecture contemporaine, il sera également question d’utiliser à la fois les lignes droites et courbe pour créer un aménagement assez surprenant des espaces de vie intérieurs.

Les acteurs de l’architecture

Généralement, on qualifie d’architectes les concepteurs et les réalisateurs d’architectures. Et comme souligné un peu plus haut, c’est un domaine dans lequel on retrouve également des acteurs comme les urbanistes, les paysagistes, les designers d’intérieur, les urbanistes, les ingénieurs civils… Toutefois, il est important de souligner qu’avant d’avoir le titre d’architecte, il faut être diplômé d’une école d’architecture.

Le paysagiste

Encore appelé concepteur paysagiste, c’est un métier qui s’apparente beaucoup aux métiers d’architecte et de dessinateur-projeteur dans le domaine du BTP. Son rôle est de réaliser des études afin de concevoir et de mettre en œuvre des projets d’aménagements paysagers. Et tout ceci dans l’optique de préserver la biodiversité. À cet effet, le paysagiste doit établir des plans, constituer les dossiers en rapport avec les ouvrages paysagers et veiller à la bonne exécution des travaux.

L’architecte-urbaniste

À la croisée de deux disciplines complémentaires, l’architecte-urbaniste est un professionnel qui a pour mission d’analyser et de concevoir un bâtiment afin de répondre aux besoins de ses clients. Mais pour cela, il doit faire en sorte de respecter la cohérence de l’aménagement urbain à l’échelle d’un îlot, d’un quartier, d’une ville ou d’une agglomération par exemple.

L’architecte d’intérieur ou designer d’intérieur

Si le rôle d’un décorateur d’intérieur est de juste décorer un appartement, l’architecte d’intérieur doit repenser et optimiser l’espace. Son travail consiste à rendre l’intérieur sécurisé tout en l’adaptant aux besoins de ces clients. Il s’agit également d’un maître d’œuvre qui doit prendre en charge le suivi du chantier en guidant les différents artisans qui auront à intervenir.

L’ingénieur architecte

Ici aussi, c’est un métier qui couvre deux grands domaines à savoir celui de l’ingénierie et celui de l’architecture. En effet, l’ingénieur architecte est un acteur principal dans le domaine de la conception et de la rénovation de bâtiments. Pour cela, il se doit de maîtriser parfaitement les différentes technologies liées à la construction des bâtiments. Mais ce n’est pas tout, il doit également bien maîtriser tout ce qui concerne les équipements et le contexte du milieu dans lequel il aura à intervenir. Autrement dit, il sera question de prendre en compte les paramètres culturels et environnementaux de son chantier.