Immobilier Le GPE : un projet révolutionnaire pour le domaine de l’immobilier

Le GPE : un projet révolutionnaire pour le domaine de l’immobilier

0
Immobilier, investissement immobilier, GPE
Immobilier, investissement immobilier, GPE

Le Grand Paris Express ou GPE est un projet visant à simplifier la vie à plusieurs millions de Franciliens, notamment ceux qui veulent investir dans l’immobilier. En effet, il s’agit d’un projet ambitieux qui vise à mettre tout le monde sur le même pied d’estale. Mais en plus de cela, il se pourrait que ce projet, qui devra être entériné d’ici 5 ans, puisse changer la donne dans le domaine immobilier. Focus.

Fini les inégalités des prix immobilières

Selon Fabrice Abrahama, directeur général du réseau immobilier Guy Hoquet, « Malgré le fait que ce projet puisse être destiné en premier lieu à rendre le transport de millions de Franciliens plus simple, le GPE est également un allié pour mettre fin aux inégalités historiques des prix de l’immobilier, et ceux dans tout Paris ».

Dans le 92, le 93 et le 94, la bulle immobilière risque fort de s’envoler. C’est le bon moment d’investir dans Saint-Ouen, Villejuif, Bagneux, Cachan, Villers-sur-Marnes et Le Kremlin-Bicêtre.

Les premiers envols du projet ont déjà eu lieu

À Cachan particulièrement, les tarifs au m2 ont augmenté de près de 12 % les neuf derniers mois. Et dans les autres villes reliées par le GPE, la tendance est à la hausse. Si ce n’est pas encore le cas, cela ne saurait tarder selon les experts.

Le prix du m2 se négocie actuellement à 4 500 euros. Et les demandes ne cessent d’augmenter, ce qui favorisera la reprise du marché. Pour la même période en 2016, les transactions immobilières ont repris de 10 %.

La rentabilité des placements immobiliers dans ces régions sera supérieure à 6 %. D’ici 5 ans, le prix du m2 concurrencera celui de Paris et atteindre peut-être les 6 000 euros. Les prix ne sont pas les seuls à s’envoler. Les opérations sont de plus en plus rapides. Désormais, en moins de 2 mois, vous pouvez devenir propriétaire contre 3 mois en moyenne auparavant. Sur les 6 villes de la prochaine ligne 15 GPE, vous avez l’embarras du choix en terme de bien immobilier. 50 % sont des pavillons, 50 % des biens collectifs, 30 % sont des logements sociaux.

Néanmoins, de nouvelles constructions vont venir optimiser le lot. Selon les approximations, 8 à 10 % des prochaines transactions immobilières devraient se faire dans le neuf. 40 % des investisseurs pourront être des primoascendants dans la trentaine ou la quarantaine.