Immobilier Sud-Ouest : investir dans l’immobilier à Toulouse, bonne ou mauvaise idée ?

Sud-Ouest : investir dans l’immobilier à Toulouse, bonne ou mauvaise idée ?

SHARE
Investir dans l'immobilier neuf à Toulouse

Le sud-ouest est une zone prisée par les investisseurs immobiliers, en particulier la capitale de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Et pour cause, on compte un peu plus de 450 000 habitants à Toulouse, (1 million d’habitants si l’on prend en compte son agglomération) un nombre qui ne cesse d’augmenter. La ville rose voit sa démographie croître et s’enrichir d’une population dynamique composée d’étudiants, de cadres, de travailleurs venant profiter de la grande offre d’emploi et de la croissance économique. Alors, investir dans l’immobilier à Toulouse, bonne ou mauvaise idée ?

Toulouse, une ville en plein essor

Capitale européenne de l’aéronautique, 1ère croissance démographique en France, pôle étudiant riche et varié, architecture et cadre de vie attractif… la ville rose possède à son compte de nombreuses qualités, justifiant pleinement l’idée d’investir dans l’immobilier neuf à Toulouse. Elle séduit les habitants des autres villes les poussant à rejoindre les rives de la Garonne. Qu’est-ce qui rend Toulouse attractif ?

Son centre-ville, marqué par la place du Capitole, est une zone énormément fréquentée, de jour comme de nuit. On y compte de nombreuses terrasses, des marchés, des lieux de divertissement et de culture comme le théâtre du Capitole, etc. Autour de cet hypercentre, oscillent de nombreuses places et quartiers dynamique.

On pense notamment aux places Saint-Georges et Saint-Aubin riche en commerces et terrasses, aux Carmes qui constituent l’élégance du vieux Toulouse et aux Chalets et sa basilique de Saint Sernin, la plus grande église romane d’Europe.

Ces trois zones sont particulièrement convoitées par les locataires, qui s’arrachent les nouveaux appartements disponibles. Le prix au mètre carré est le plus cher de la ville : 3800 € au mètre carré en moyenne. Mais ce ne sont pas forcément les zones que vous devriez privilégier.

Investir intelligemment

Toulouse est effectivement le bon endroit pour investir, notamment dans l’immobilier neuf avec la loi Pinel. Certaines zones sont cependant plus propices à l’investissement que d’autres. Dans quel quartier faut-il se lancer, et quels paramètres doit-on prendre en compte ?

  • Cibler les étudiants. Avec plus de 177 000 étudiants, Toulouse est d’une des plus grosses villes universitaire de France. Où décident de s’installer tous ces étudiants ? Ils ont des besoins et des contraintes : le budget et le temps. Ainsi, un étudiant recherche un appartement pas trop cher, près de son université, avec une bonne accessibilité aux transports. Le quartier de Rangueil rempli parfaitement ces attentes. On y trouve le CHU du même nom, et les facultés de médecine et de pharmacie de l’université de la ville. Également, Rangueil est très proche du pôle de recherche aérospatial, entouré du CNES et CNRS (importantes écoles d’ingénieurs).
  • Toulouse Malepère. Cette zone située plus en périphérie fait l’objet d’un important projet d’aménagement en cours. On compte plus d’une centaine de logements neufs en construction. Pourquoi ici ? Pour la proximité aux deux plus imposants centres commerciaux de la métropole : le Carrefour Labège et le Leclerc Saint-Orens.
  • Quartiers calmes. Lalande, Croix Daurade et Borderouge sont parmi les meilleurs quartiers toulousains où il fait bon vivre. Ils sont situés environ à 20 minutes de l’hypercentre, proche du périphérique, et composés de plusieurs lieux culturels.