Immobilier Les avantages de la location meublée

Les avantages de la location meublée

0
Immobilier, location meublée, contrat de location meublée
Immobilier, location meublée, contrat de location meublée

Aujourd’hui, la location meublée devient de plus en plus tendance. Et ce n’est pas par hasard. En effet, ce type de location, qui met à disposition un ensemble de mobiliers nécessaires dans un bien mis en location, est une option très pratique et qui rend la vie du locataire plus simple. Même s’il n’existe pas de loi officielle qui indique comment meubler ou non un logement, ce type de location conquis de plus en plus le cœur des français. Et les avantages ne sont pas des moindres, car en plus de donner plus de flexibilité aux propriétaires, ces derniers peuvent espérer un rendement plus intéressant, et bien plus encore. Le point.

Le propriétaire, le plus avantagé dans une location meublée

Pour le locataire comme pour le propriétaire, le contrat de location meublée présente bon nombre d’avantages. Si ce type de location convient idéalement aux personnes qui sont tout le temps en déplacement, force est de constater que ce sont les propriétaires qui s’y retrouvent les plus avantagés. En effet, la location meublée offre à ces derniers la possibilité de se défaire du propriétaire après 12 mois de location seulement. Au cas où le locataire est un étudiant, le contrat de location meublée peut être réduit à 9 mois. Au bout du délai du contrat, le propriétaire est libre d’apporter quelques modifications dans le contrat de location initial. Cependant, ces modifications ne prendront pas effet si le preneur n’est pas d’accord avec certains éléments. Attention cependant, en cas de refus de la part du locataire, ce dernier n’aura pas d’autres options que de plier bagages et quitter les lieux. S’il souhaite alors y rester encore quelques mois de plus, il devra signer le nouveau contrat de location meublée établi par le propriétaire.

Ainsi, au cas où un litige se produit, le propriétaire se trouve être dans une position plus aisée que celle du locataire.

Des conditions fiscales avantageuses avec la location meublée

L’univers de la location meublée jouit également de conditions fiscales avantageuses. En dessous de 32 900 € HT de loyers qu’a reçu le propriétaire, le régime d’imposition appelé « micro-entreprise simplifiée » sera mis en application par le service d’impôt. Et seul un abattement de 50 % sera pris en compte.

En tout cas, il est également possible de profiter d’une exonération d’impôt si le propriétaire met en location des pièces qui font parties intégrantes de sa résidence principale. Même s’il s’agit de la chambre de la femme de ménage.

A noter qu’est considéré comme résidence principale, la maison dans laquelle vous habitez plus de huit mois, et que vous n’avez jamais quitté, sauf en cas de force majeure, ou de raisons professionnelles, ou encore de santé.

Pareillement, si le propriétaire applique un prix de location qui est dans la limite de l’abordable, il pourra également espérer une exonération d’impôt. En effet, il existe une certaine somme par m2 à ne pas dépasser annuellement. Somme qui se diffère selon chaque région et qui est susceptible de changement chaque année. Par exemple, en 2016, le plafond a été de 184 € pour les contrats de location meublée en Ile-de-France, tandis que dans les autres régions, ce prix s’élève à 135 €.

La location meublée est également un domaine qui est bien règlementé. Pour cela, il y a la loi Alur. C’est surtout la loi qui régit l’univers de la location saisonnière. Si le propriétaire met en location sa résidence principale pendant une durée inférieure ou égale à cent vingt jours par an, il n’aura aucune démarche obligatoire à suivre, à condition qu’il ne réside pas à Paris, à Bordeaux ou à Nice.