Immobilier Quel protocole sanitaire appliquer pour les visites immobilières en 2021 ?

Quel protocole sanitaire appliquer pour les visites immobilières en 2021 ?

SHARE
covid 19 organiser une visite immobilière

Interdites puis ré-autorisées progressivement avec plusieurs contraintes, les visites immobilières sont tout à fait possibles, même durant l’état d’urgence sanitaire. Toutefois, en tant que professionnel de l’immobilier, vous devez respecter un protocole sanitaire très strict et vous êtes entièrement responsable des participants / clients et de leur sécurité.

Pourquoi un tel protocole sanitaire ?

Ce virus, inconnu du commun des mortels, il y a moins d’un an, est désormais dans tous les esprits. Ce virus d’un nouveau genre se répand soit par le toucher, soit dans l’air. Le covid-19 dans sa souche initiale, mais également dans le format de ses variants, est très contagieux et se répand rapidement entre les individus. Vous pouvez être contaminé par une poignée de main, un baiser, une accolade, mais aussi en respirant à coté d’une personnes infectée.
En effet, lorsque nous respirons et nous parlons, nous projetons dans l’air des micro-gouttelettes qui peuvent être aspirées par la bouche ou le nez. De ce fait, vous pouvez contaminer vos proches, tout simplement en parlant ou en respirant.

Ce qui est compliqué dans la propagation du coronavirus concerne les symptômes. En effet, d’une part, la période d’incubation est très longue, entre 5 et 14 jours … et de nombreux patients infectés n’ont pas ou très peu de symptômes. De plus les symptômes sont très similaires à ceux d’un rhum ou d’une grippe classique.

Les conséquences sur les personnes infectées varient : de la simple toux… jusqu’au décès du patient, très souvent le décès survient suite à des soucis respiratoires.
De ce fait, le covid-19 se répand rapidement, facilement et peut tuer ! C’est pourquoi, de nombreux gouvernements ont déclaré l’état d’urgence sanitaire et contraint certains types de magasins à la fermeture ou ne pouvant plus recevoir du public.

Cela fût le cas pour les agences immobilières. Mais qu’en est-il actuellement pour les visites de maisons (pour ceux qui tentent de trouver la maison idéale), terrains ou appartements ?

Quels sont les points à respecter ?

Vous pouvez, bien évidemment, faire visiter des biens immobiliers à vos clients mais vous devez respecter le protocole sanitaire. Voici plusieurs règles à appliquer en toutes circonstances, sans aucune dérogation possible !

  • Distanciation sociale : respecter un minimum de 2 mètres entre chaque participant.
  • Portez un masque : tous les participants doivent impérativement porter un masque aux normes en vigueur.
  • 8m² par participant : pour les visites de petits espaces, organisez des sessions à 2 avec votre client.
  • aérer les espaces clos : entres les visites, que vous devez espacer de 30 minutes minimums, pensez à aérer et brasser l’air. L’air doit être renouvelé.
  • mettre du gel hydroalcoolique : il est impératif que tous les participants se lavent les mains, avant, pendant et après la visite !
  • nettoyer avant et après la visite : il est évident que les participants ne doivent pas toucher à pleins d’objets et surtout les poignées de portes. Vous pouvez nettoyer ces poignées de portes avec des lingettes ou du gel hydroalcoolique directement.
  • gestes barrières : si vous toussez ou éternuez, faites le dans votre coude et éloignez-vous des participants.
  • Informer et faire respecter : en tant que professionnel de l’immobilier, vous êtes LE responsable de la visite et devez, à ce titre, faire respecter scrupuleusement le protocole sanitaire.

Pensez à présenter ces règles aux participants par téléphone avant la visite et assurez-vous qu’ils sont conscients de l’obligation de respect ! Si ce n’est pas le cas, annulez la visite, celle-ci ne pourra pas se faire dans de bonnes conditions.
Egalement, rappelez à tous les participants qu’ils doivent apporter leur propre masque et que celui-ci doit respecter les normes imposées par le gouvernement Français. Conservez sur vous quelques masques en supplément, si jamais un des participant a oublié le sien.

Focus sur les masques de protection anti-coronavirus

Il est primordial que les masques utilisés lors de la visite immobilière soit réglementaire, c’est à dire qu’ils correspondent au nouveau décret du 27 Janvier. Pour cela, vous pouvez utiliser 3 types de masques de protection anti-coronavirus :

  • les masques chirurgicaux (bleu ou blanc, en papier) : il sont jetables et non réutilisables. Toutefois, cela est compliqué de savoir si le masque de votre client est neuf ou non. En effet, certains utilisateurs reprennent le masque pour éviter de devoir le jeter et ainsi faire des économies… En faisant cela, c’est leur entourage qu’ils mettent en danger.
  • les masques dits FFP2 : ce sont des masques rigides, avec une valve à l’avant, qui protègent très bien mais sont compliqués à porter plusieurs heures de suite. Ces masques de protection sont initialement conçus pour le secteur de l’industrie lourde.
  • les masques en tissu qui sont réutilisables et lavables, en général 60 fois : ces masques sont très économiques car ils peuvent être utilisés de nombreuses fois. Toutefois attention, ces masques en tissus doivent eux aussi respecter des normes précises.

Masque en tissu de catégorie 1, normes AFNOR et IFTH

Vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel masque en tissu. Ce dernier doit être de catégorie 1. En effet, les masques de catégorie 2 sont désormais interdits. Mais qu’est-ce qu’un masque de catégorie 1 ou 2 ?

Hugo, chef de produit pour la fabriquant Français de masques lavables en tissu catégorie 1 nous explique :

Pour être de catégorie 1, c’est à dire en accord avec les obligations gouvernementales, le masque en tissu doit respecter les normes de fabrication de  l’AFNOR et de l’IFTH, puis ils doivent filtrer les particules de 3 microns à plus de 90 % ! Enfin ces masques doivent tenir à plus de 40 lavages sans perdre leurs caractéristiques techniques. Les masques dits de catégorie 2 sont des masques faits maison et qui n’ont pas été contrôlés et ne correspondent donc pas aux données citées ci-dessus.

Ainsi, avec une attestation de catégorie 1, le masque permet d’être porté dans les lieux publics, à l’école, et dans notre cas, lors d’une visite immobilière.

Quels risques en cas de contamination ?

En cas de contamination d’un de vos clients, vous êtes responsables à titre professionnels et donc pénalement, pour mise en danger d’autrui.

C’est pourquoi, vous devez impérativement appliquer et faire appliquer ces règles sanitaires. Cela est primordial pour la sécurité de tous.