Immobilier Quels rendements atteignent les chaudières modernes ?

Quels rendements atteignent les chaudières modernes ?

0
Chaudière moderne

De nos jours, les chaudières modernes consomment moins, occupent moins de place et sont plus écologiques en comparaison des anciennes chaudières à combustion. Mais quelles sont leurs performances ? Quel est leur niveau de rendement ? Que ce soit pour une chaudière basse température ou une chaudière à condensation, découvrez toutes les informations importantes liées aux rendements de ces appareils de chauffe.

Chaudières actuelles : Plus d’électronique, plus de performances.

A l’heure actuelle, les chaudières se veulent de plus en plus high-tech grâce à leur fonctionnement électronique et un nouveau panel d’options pratiques. Régulation, allumage, programmation, aujourd’hui les nouveaux modèles permettent d’atteindre un rendement avoisinant les 90% pour les chaudières classiques, et jusqu’à près de 110% pour les chaudières à condensation. Une chaudière bien entretenue, pourra maintenir un taux élevé de rendement pendant plus longtemps qu’une chaudière dont l’entretien n’est pas régulier.

Qu’est-ce que le rendement d’une chaudière ?

Si vous envisagez l’achat ou le remplacement d’une chaudière, vous avez probablement entendu parler du niveau de rendement. Cet indicateur important est à prendre en considération lors de l’achat de votre chaudière à condensation ou basse température. En effet, plus le rendement de la future chaudière sera important, plus vous ferez des économies d’énergie.

Alors qu’est-ce que le rendement?

Le rendement d’une chaudière c’est tout simplement le rapport entre l’énergie qu’elle produit et celle qu’elle consomme. Le rendement se traduit en pourcentage, plus celui-ci est élevé plus la chaudière est performante.

Rendements des chaudières : que signifient PCI et PCS ?

Le PCI ou pouvoir calorifique inférieur, est une donnée caractérisant l’énergie libérée durant la combustion d’un combustible. Il n’inclut pas l’énergie nécessaire à la vaporisation de l’eau contenue dans les fumées (chaleur latente de vaporisation) et en fonction de la substance son indice se rapporte soit à une masse, soit à un volume. A titre d’exemple, pour une chaudière fonctionnant au fioul, l’indication se fait en kilowattheures par kilogramme.

Le PCS ou pouvoir calorifique supérieur mesure l’énergie produite par un combustible. Contrairement au PCI, il prend en compte l’énergie calorifique libérée pendant la phase de condensation. La valeur du PCS est toujours supérieure à la valeur du PCI.

Chaudières à condensation : fonctionnement et rendements.

Pour une chaudière à condensation prévoyez en moyenne entre 3 500 et 6 000 euros à l’achat. Ce type de chaudière vous permettra de réaliser jusqu’à 30 % d’économies. Son fonctionnant à condensation consiste à favoriser au maximum la circulation des fumées dans le corps de chauffe, ce dernier étant chargé de récolter l’énergie libérée durant la phase de combustion ainsi que l’énergie contenu dans la vapeur d’eau des fumées. Dès que la température des fumées retombe en dessous des 60° (57°C pour l’utilisation du gaz et 48°C pour le fioul), la vapeur d’eau contenue dans les fumées passe de l’état gazeux à liquide. Ce changement d’état est exothermique (libère de la chaleur), l’énergie ainsi libérée est réinjectée dans le circuit de chauffage. La chaleur supplémentaire estimée pour les chaudières à condensation correspond à environ 11 % pour le gaz naturel et près de 6% pour celles qui fonctionnent au fioul. Le rendement sur PCI (pouvoir calorifique inférieur) de la chaudière à condensation désigne l’énergie dégagée par celle-ci et celle produite par la combustion. Il n’inclut pas la chaleur latente de liquéfaction des vapeurs d’eau. À l’inverse, l’énergie de vaporisation est incluse dans l’estimation du rendement avec le pouvoir calorifique supérieur. La chaleur latente de liquéfaction s’ajoute à l’énergie calorique, fait que le rendement des chaudières à condensation dépasse le plus souvent les 100 %, car le calcul se fait sur le PCI du combustible. En effet, les modèles de chaudières modernes atteignent généralement des rendements de 101 à 110 %. Les chaudières à condensation sont donc plus efficaces que les chaudières traditionnelles. Pour l’achat d’une chaudière à condensation, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt représentant 15% jusqu’au 30 juin 2018 (30% si chaudière gaz condensation jusqu’au 31.12.2018) de l’investissement de base de la chaudière.

Quel rendement pour une chaudière basse température ?

Une chaudière ayant un rendement important fonctionne principalement avec un régime d’eau de chauffage basse température. Son système permet de maintenir l’eau à 40° contre 80° pour une chaudière classique. Cette particularité lui permet d’augmenter son rendement qui peut alors dépasser les 90%. Cela se traduit par environ 15% d’économies énergétiques supplémentaires. Ainsi, les chaudières basses températures enregistrent aujourd’hui des rendements de 90 à 95%. Les chaudières basses températures sont élaborées de manière à maintenir une température minimale (protection du corps de chauffe contre le point de rosée dans le corps de chauffe qui est source de corrosion) et de rejeter les fumées à plus basse température. De ce fait, ce type de chaudières représente un bien meilleur rendement. Elles sont capables de s’adapter aux émetteurs basses températures tels que les planchers chauffants ou encore les radiateurs à chaleur douce. Elles peuvent également être raccordées avec des émetteurs classiques dits hautes températures. Le choix entre une chaudière à condensation ou une chaudière basse température dépendra de votre budget et de vos attentes en termes d’économies. Une chaudière à condensation est un peu plus onéreuse qu’une chaudière basse température, cependant ces dernières apportent un rendement supplémentaire pouvant être de l’ordre de 10 à 15%.

Quelles sont les normes de rendements des chaudières ?

Les normes européennes sur les rendements concernent toutes les chaudières neuves à combustibles liquides ou gazeux et les chaudières neuves à eau chaude ayant une puissance de 4 à 400 kW. Les chaudières biomasse ou bois ne sont pas concernées par les directives européennes. Les appareils aux normes affichent sur une étiquette les lettres CE. Actuellement, ces normes définissent 3 catégories de rendement allant de la moins performante à la plus performante. Au bas du classement, on a tout d’abord les chaudières standards. Ensuite les chaudières à basse température et enfin les chaudières gaz à condensation offrant selon les normes le meilleur rendement. Les rendements minimaux se définissent à 30 % de la puissance nominale. Ces exigences visent spécifiquement la production de chauffage, quand les appareils remplissent également la fonction de production d’eau chaude et d’eau classique.

Rendement et entretien d’une chaudière.

Une chaudière doit faire l’objet d’une visite annuelle d’entretien pour continuer d’être performante. Le but de l’entretien de votre chaudière est également d’allonger sa durée de vie et de continuer à garantir la sécurité de l’appareil. En effet, une chaudière qui est peu ou mal entretenue peut générer des fuites de monoxyde de carbone, ce qui est dangereux pour la santé. Une chaudière entretenue c’est moins de risques de dysfonctionnements et environ 10% de moins de combustible consommé. L’entretien de la chaudière permet aussi d’améliorer son rendement. Le mieux est de souscrire à un contrat de maintenance directement auprès de l’entreprise qui vous a vendu le matériel quand celle-ci propose un service similaire. Autrement, veillez à choisir un organisme certifié pour l’entretien annuel de votre chaudière. Dans tous les cas, lors de la visite d’entretien, le professionnel vérifiera un certain nombre de points de contrôles pour vous garantir le bon fonctionnement de la chaudière.

Pour votre projet d’installation ou de remplacement de chaudière, Viessmann se tient à votre disposition pour vous conseiller et trouver avec vous la solution de chauffage la plus économique pour votre habitation. Quel que soit votre budget, trouvez le modèle de chaudière qu’il vous faut. Faites le choix de la qualité avec un appareil robuste, performant et rentable.