Immobilier Énergie : Qu’est ce qu’implique la RT2020 sur votre logement ?

Énergie : Qu’est ce qu’implique la RT2020 sur votre logement ?

rt2020

D’après une étude récente, les logements consomment à eux seuls 45% de la consommation en énergie de la France. Le secteur de la construction (et l’habitat de manière générale) génère donc une empreinte écologique extrêmement importante.

Pour faire face à ce problème, la Réglementation Thermique de 2020 ou Réglementation Environnementale 2020 (RT 2020 ou RE 2020) tente d’amoindrir le gouffre énergétique qu’est le logement dans l’Hexagone. Alors que cette nouvelle réglementation entrera bientôt en vigueur, il est temps de se demander ce que cela implique sur le logement et comment moins dépenser d’énergie.

Apprendre à maîtriser sa consommation énergétique

Se méfier du prix du kWh pour moins consommer

La RE 2020 va imposer aux nouvelles habitations (et à celle qui voudront obtenir la certification) une consommation totale d’énergie en dessous des 100kWh/m²/an (un montant moitié moins grand que la RT 2012). Ce seuil extrêmement bas va nécessiter de maîtriser ses dépenses énergétiques comme jamais.

Pour être préparé à ce changement il faut surveiller le prix du kWh chez Total Direct Énergie, EDF, Engie, etc. en 2019. La RT 2020 s’intéressant à la consommation des habitations, des appareils ménagers et de l’électroménager, il n’est pas à exclure que les prix de l’électricité et du gaz varient plus fortement qu’à l’accoutumé cette année.

Trouver la bonne offre chez Engie, EDF, Eni, etc.

Pour remplir les critère de la RE 2020, il est capital de ne pas surconsommer l’énergie inconsidérément. Avec l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, on assiste à une prolifération des offres.

Par exemple chez le fournisseur Eni, on trouve l’offre Astucio Eco, Astucio Planète, Webeo, etc. Heureusement pour le consommateur, avoir un vaste choix d’offres énergie différentes offre la chance de trouver le contrat adapté à ses besoins.

De ce fait, il n’est pas compliqué de trouver une offre connectée offrant, à ceux qui le souhaitent, la possibilité de connaître leur consommation en temps réel. Si cela ne convient pas, on peut privilégier une offre heures pleines / heures creuses destinée aux gens qui consomment de l’énergie sur des plages horaires inusitées.

La RT 2020 et le marché de l’immobilier

Inciter les particuliers à faire la transition écologique

L’ancêtre de la Réglementation Environnemental 2020, la Réglementation Thermique de 2012 (RT 2012), tentait de mieux maîtriser la dépense énergétique des constructions (via l’isolation notamment).

De son côté, la RE 2020 met l’accent sur la production d’énergie des logements (sans délaisser les apports de la RT 2012). Avec cette nouvelle réglementation, il s’agit de créer des habitations qui produisent, au moins, autant d’énergie qu’ils en consomment pour se rapprocher d’un bilan environnemental neutre voire positif.

Pour votre logement neuf, cela signifie que la construction à venir coûtera  entre 5% et 10% de plus. Néanmoins, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) affirme que le surcoût sera vite compensé par la baisse des dépenses énergétiques et les aides (nationales ou locales) pour les futurs propriétaires.

Découvrez-en davantage sur la Réglementation Environnementale 2020 en suivant ce lien.

Les conditions pour obtenir la RE 2020

Cette nouvelle réglementation change bien des choses en matière de logement. En effet, la construction (ou la mise aux normes) d’une habitation agréée RT 2020 doit se plier à un certain nombre de critères. Pour commencer, il faudra pouvoir bâtir un logement dont la consommation totale d’énergie est en dessous des 100kWh/m²/an. Ce critère n’étant pas suffisant, le foyer devra aussi générer de l’énergie (via des panneaux photovoltaïques, un PHE, un système de chauffage alternatif, etc.) Pour finir, les dépenses de chauffage devront être en dessous des 12 kWhep/m²/an.