Jardin et exterieurs Décorer son grillage avec un mur végétal

Décorer son grillage avec un mur végétal

grillage vegetal

Que ce soit pour embellir la façade ou encore pour mettre sa clôture en valeur, faire un mur végétal extérieur est une excellente idée pour personnaliser son espace. Que vous ayez la main verte ou non, il s’agit d’un projet facile et customisable qui vous permettra d’exposer de belles fleurs, des plantes exotiques… Ici nous allons nous intéresser à la création d’un mur végétal à partir de son grillage.

Intérêts d’avoir un mur végétalisé

En dehors de l’aspect esthétique qu’il procure, un mur végétalisé extérieur possède de nombreux intérêts. En effet, il aide à la régulation thermique du bâtiment sur lequel il a été installé. Et ceci grâce à un système naturel d’évapotranspiration qui refroidit le mur et l’air tout en permettant la production d’oxygène. Aussi, certains murs végétaux, grâce à leur fonction anti-bruit, sont en mesure de réduire beaucoup plus supportable et apaisant le bruit ambiant (oiseaux, feuilles….). Dans ce cas, il est préférable de faire appel à des professionnels comme Neogarden (plus d’informations sur neogarden-mursvegetaux.com).

En outre, la mise en place de cet élément de décoration intérieure et extérieure protège contre l’humidité et contre la pollution. En résumé, il peut jouer un rôle en matière de microclimat, d’épuration des eaux, de régulation des crues urbaines et de la qualité de l’air. A cet effet, il faut souligner qu’il existe plusieurs systèmes de murs végétaux à savoir :

  • le mur hydroponique, adapté pour l’intérieur
  • la cage métallique, nécessite un substrat organique
  • les plantes grimpantes.

Créer un mur végétal sur son grillage

Avant tout, voici ce dont vous aurez besoin :

  • planche en bois d’une épaisseur de 2 cm que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage et de jardinage
  • film de polyéthylène ou un sac poubelle pour rendre le fond imperméable
  • grillage à poules
  • sphaigne pour retenir l’humidité
  • du terreau
  • des plantes succulentes
  • des agrafes, une agrafeuse, un marteau, des clous, de la colle, une pince coupante, un crayon et un mètre pour bien mesurer.

La première étape de création de votre mur végétal va consister à habiller la planche en bois avec le film de polyéthylène ou avec le sac poubelle afin de la rendre imperméable. Ensuite, il faudra passer à la pose de la sphaigne sur le fond de la planche avant de rajouter du terreau.

Maintenant, coupez un morceau du grillage en fonction de la taille de votre planche ; il faudra faire en sorte qu’il dépasse la taille de la planche d’au moins 10 centimètres. Fixez alors le grillage à l’aide de l’agrafeuse avant d’agrandir ses trous avec la pince coupante avant de faire passer les racines des plantes succulentes.

Après que tout ait été mis en place, il faudra laisser l’œuvre reposer au moins une semaine pour que les plantes prennent le temps de bien s’enraciner. Enfin, il ne vous reste plus qu’à fixer la planche au mur ou la rendre auto-portante.

Les différents types de mur végétal

Décorer son grillage avec un mur végétal est bien plus qu’une tendance déco ou encore un rêve d’architecte.

Naturel ou artificiel, il y en a pour tous les goûts, mais comme vous devez certainement vous en douter, tous ne se valent pas. On en distingue 2 principaux types et chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Le mur végétal naturel

Comme vous l’aurez compris, il s’agira d’utiliser des plantes naturelles qui vont pousser dans un substrat, puisqu’en culture hors-sol il n’est pas possible d’utiliser de la terre. Et comme c’est un mur vivant, il va évoluer chaque jour offrant un vrai spectacle pour les passants. Vous pouvez opter pour des plantes dépolluantes telles que le Spathiphyllum ou la Fougère qui ont l’avantage de filtrer les polluants de l’air et de fournir un air sain par évapotranspiration.

Toutefois, même si les plantes utilisées pour la conception d’un mur végétal ont sensiblement le même prix, les plantes naturelles nécessitent plus d’entretien. De plus, l’installation n’est pas une mince affaire et il est préférable de faire appel à un professionnel. Les plantes doivent avoir un bon éclairage, sans oublier un système d’irrigation et d’injecteur d’engrais. L’entretien doit se faire régulièrement afin que les végétaux conservent leur apparence d’origine. Il faudra par ailleurs veiller à remplacer ceux qui vont se détériorer au fil du temps, ajouter des nutriments et vérifier régulièrement le système d’irrigation.

Côté prix, il faudra compter entre 500 et 1 500 euros le m2 pour un végétal avec des plantes naturelles si vous décidez de faire appel à un professionnel. Mais vous trouverez dans le commerce des solutions en kit assez abordables et prêtes à être installées.

Le mur végétal artificiel

Il est de plus en plus utilisé pour ses nombreux atouts. Un mur végétal artificiel peut être en plastique, stabilisé ou en papier. Ce dernier est beaucoup plus écologique et amusant à mettre en place. En ce qui concerne les murs végétaux artificiels stabilisés, il s’agit d’un procédé qui consiste à remplacer la sève des fleurs et des plantes par un mélange à base de glycérine. Cela donne donc un rendu très naturel, même si c’est une option peu écologique et qui exige beaucoup plus d’entretien.

Il faut souligner que la création d’un mur végétal avec des plantes artificielles apporte les mêmes avantages que celui avec des plantes grimpantes. Les résultats sont très proches. Aussi, les végétaux en plastique, par exemple, n’auront pas vraiment besoin d’entretien, ni de l’eau ou encore de taille régulière pour maintenir l’aspect visuel. Aux changements de saisons, il suffit de vaporiser un nettoyant pour repousser la poussière et donner aux plantes artificielles tout leur éclat. Côté coût, cette option revient moins chère et vous n’aurez pas forcément de faire appel à un professionnel pour l’installation.

1 COMMENT

  1. Je rêve d’avoir un mur végétal d’installé chez moi. Il se trouve que j’ai une grande terrasse et un mur qui pourrait porter ce type d’installation ( et le mur végétal cacherait bien le crépis!)…
    Mais les plantes succulentes sont-elles adaptées à l’extérieur?

Comments are closed.