Jardin et exterieurs Comment fonctionne un composteur ? Explications

Comment fonctionne un composteur ? Explications

SHARE
lot de 2 composteurs vers et gris

Vous vous êtes lancé dans la production de votre compost pour améliorer la structure de votre sol et ainsi nourrir et fertiliser vos plantes ? Vous avez pris la bonne décision ! D’ailleurs, faire votre compost vous-même est un geste qui permet de respecter l »environnement par le recyclage de vos déchets domestiques. Pour obtenir un compost de meilleure qualité et faciliter votre tâche, on vous conseille d’utiliser un composteur. Mais si vous ne savez pas comment ce dernier fonctionne, nous vous invitons à lire cet article. Nous allons vous expliquer brièvement le fonctionnement d’un bac à compost !

Comment utiliser un composteur ?

https://youtu.be/ild7AWic0-Y

Le matériel indispensable

Faire du compost c’est transformer les déchets verts de son jardin et de sa cuisine en les amassant en tas afin qu’ils se décomposent en un terreau riche, 100 % naturel et d’une excellente qualité. Pour cela vous avez besoin de :

  • Un broyeur de végétaux qui permet de réduire le volume des déchets de taille des haies, arbustes et arbres. Le broyat résultant peut ainsi être placé dans le composteur. Si vous n’avez pas de broyeur, vous pouvez profitez d’un bon plan chez Lidl en ce moment pour acheter un aspirateur souffleur à un tarif très intéressant. Il vous servira pour ramasser en quelques minutes les feuilles mortes dans votre jardin et les broyer facilement.
  • Un composteur pour transformer les déchets végétaux et domestiques en compost. Vous pouvez par exemple acheter le composteur LIDL pour jardin que l’enseigne promotionne au prix de 29 € depuis le 20 août, si vous n’en avez pas encore.

Le fonctionnement d’un composteur

Une fois votre bac à compost installé dans un coin semi-ombragé ou ombragé de votre jardin, au contact direct avec le sol, voici comment l’utiliser :

  • Ouvrez le couvercle et versez tous vos déchets biodégradables dans le composteur de manière à déposer en premier lieu les brindilles, et les branches sèches. Versez ensuite une quantité des feuilles mortes de votre jardin ou de la terre avant de déposer les résidus humides de votre cuisine (épluchures de fruits et légumes, marc de café, etc.). Déposer enfin le reste des feuilles mortes, pailles, ou de la terre.
  • Une fois vos déchets déposés, vous pouvez fermer le couvercle et laisser le composteur faire son travail.
  • Il ne vous reste ensuite qu’à retourner régulièrement et surveiller l’humidité de votre compost avant qu’il soit mûr au bout de 3 à 6 mois en saison chaude (printemps / été) ou 6 à 9 mois en automne / hiver.
  • Vous pouvez finalement récupérer le compost fabriqué via la trappe de votre composteur.

Notez que les déchets très durs comme les branches, les tailles, les os… Doivent être réduits à l’avance avec votre broyeur pour que le processus de compostage soit efficace.

Quelles matières ne pas composter ?

Pour obtenir une excellente qualité de compost et éviter d’apporter des maladies à vos plants, faites attention de ne pas déposer dans votre composteur les matières suivantes :

  • Les déchets de plantes traitées
  • Les résidus de rosiers et arbres fruitiers, susceptibles de porter des maladie
  • Toute partie malade d’une plante
  • Les mauvaises herbes en fruits ou en fleurs
  • Les restes de viande ou poisson
  • Les déchets non biodégradables.