Jardin et exterieurs La serre de jardin pour booster ses cultures

La serre de jardin pour booster ses cultures

SHARE

Le développement de tout végétal dépend intrinsèquement des facteurs environnementaux, dont la température et la lumière. Pour contrôler ces facteurs en vue d’accroître la production agricole ou horticole, divers dispositifs peuvent être utilisés. Ainsi, la serre de jardin se présente comme un équipement dont le rôle est de permettre la gestion des cultures potagères. Il s’agit d’une structure translucide qui couvre le potager, le protégeant ainsi des aléas climatiques. La serriculture (culture sous serre) est de plus en plus adoptée par les professionnels du domaine agricole et les particuliers dans les maisons.

Les avantages de la serre de jardin pour le potager

La serre de jardin est bénéfique à bien des égards.

Le prolongement du temps de culture

L’un des principaux avantages de la serre de jardin est qu’elle permet de cultiver des végétaux au-delà de leur saison. En fait, avec la couverture qu’elle fournit aux cultures, la serre de jardin épargne à ces dernières des conditions climatiques défavorables. De même, elle sert à pallier les changements climatiques qui ont un impact négatif sur la production agricole. Avec une serre de jardin, vous pouvez débuter les cultures plus tôt et les finir plus tard que d’ordinaire. Ainsi, vous mettez à l’abri d’un climat défavorable, des semis de tomates et d’autres légumes naturellement fragiles.

L’accroissement de la productivité

La serre de jardin assure la stabilité des conditions climatiques, ce qui est particulièrement bénéfice pour les cultures. Par conséquent, les végétaux se développent aisément. En utilisant une serre de jardin pour réduire les fluctuations des températures, vous limitez les risques de stress abiotique et de dessèchement, découlant parfois des variations brusques de température. De facto, une fois isolées du froid et soumises à une luminosité optimale, les cultures connaissent une croissance plus rapide.

Ainsi, la productivité en serriculture est nettement supérieure à la productivité d’un potager à l’air libre.

serre jardin

La protection des cultures contre les maladies et les ravageurs

Les maladies cryptogamiques ou fongiques causent d’énormes dégâts dans les jardins et potagers. Elles sont provoquées par des champignons ou des organismes filamenteux parasites qui prospèrent dans un environnement très humide. La serre de jardin, épargnant aux plantes les fortes précipitations, amoindrit les risques de contraction d’une maladie fongique. De même, elle sert de protection aux cultures contre les oiseaux et insectes ravageurs.

La protection des plantes gélives

Les plantes gélives sont celles qui ne supportent pas les températures trop basses. Et lorsqu’elles y sont soumises, elles gèlent tout simplement. Ces plantes ont besoin d’être hivernées pour continuer à se développer normalement lorsque la neige couvre tout à l’extérieur. Une serre de jardin est utile à cette fin. Placées sous une telle structure, vos plantes gélives ne risquent pas de mourir. Vous pourrez alors remettre vos vivaces en pot et autres plants au grand air après la période de froid.

Le choix de la serre de jardin

Certes, la serre de jardin présente plusieurs avantages, mais il ne s’agit pas d’une structure standard qui conviendrait à tous les espaces et cultures. Il est donc nécessaire de veiller au choix et à l’aménagement du bon équipement.

La chaleur de la serre

Pour le choix d’une serre pour un potager ou un jardin champêtre, vous devez prendre en compte la température à l’intérieur. Il y a des serres froides, des serres tempérées et des serres chaudes. Dans une serre froide, les températures peuvent s’abaisser jusqu’à 4 °C. C’est l’idéal pour les plantes hivernales.

Dans une serre tempérée, les températures varient entre 5 et 17 °C. Elle est donc indiquée pour les plantes subtropicales. La serre chaude, quant à elle, maintient les végétaux sous une température allant de 18 à 26 °C. Elle est parfaite pour la culture des plants tropicaux.

Le type de serre

Pour choisir la serre de jardin idéale, vous devez considérer le type. Il existe des serres sous forme de tunnel, des serres de balcon, des serres en verre, etc. La serre tunnel est parfaite pour cultiver des végétaux en pleine terre. C’est la structure qu’utilisent généralement les agriculteurs professionnels. Quant à la serre de balcon, elle est destinée aux particuliers qui habitent dans des appartements ou maisons sans jardin.

Elle sert à cultiver en petite quantité des fraises, des tomates et d’autres légumes. En ce qui concerne la serre en verre, c’est un équipement dont le toit est en verre et la base, en aluminium. Elle est indiquée pour la culture des végétaux qui ont besoin de beaucoup de lumière.

Les matériaux de l’ossature

L’ossature d’une serre de jardin peut être fabriquée en divers matériaux. Une serre dont le squelette est en bois assure une bonne isolation et est d’ailleurs très esthétique. Pour éviter la détérioration de sa base par l’humidité, l’idéal serait de l’isoler du sol en s’aidant de briques. L’aluminium est aussi un matériau très utilisé pour la fabrication de serre de jardin. Il est résistant, isolant et s’entretient facilement. Pour ce qui est du PVC, il isole parfaitement les plantes des intempéries, mais se fragilise souvent sous l’effet du soleil. Quant à l’acier, c’est un matériau résistant qui permet de créer de grandes serres.

culture sous serre

Les astuces pour bien utiliser la serre de jardin

Une fois la serre de jardin idéale choisie, il vous faudra bien l’exploiter.

La gestion de la température

La température monte très rapidement dans une serre. Mais au cas où la température interne ne serait pas suffisante pour couvrir les besoins des végétaux, pensez à réchauffer la serre. Le chauffage permet de profiter du jardin en hiver et d’éviter la prolifération des champignons. En été, pour faire baisser la température, vous devez aérer la serre de sorte à maintenir une température optimale pour la croissance des plantes.

La gestion de la luminosité

La lumière peut manquer dans la serre si elle abrite de grandes plantes. Pour réguler la luminosité dans ce cas, taillez régulièrement les végétaux trop hauts et qui empêchent d’autres de profiter de la lumière naturelle. Aussi, prenez l’habitude de nettoyer de temps en temps la vitre ou le plastique pour éliminer les poussières. Pour protéger les plants des rayons ultraviolets en période de chaleur, installez des rideaux afin de régler la pénétration de la lumière dans la serre.

La gestion de l’humidité

Vous aurez à contrôler également le taux d’humidité dans la serre de jardin, pour créer de bonnes conditions de développement aux végétaux. Le fait que les cultures soient épargnées de la pluie constitue, a priori, un avantage, puisque vous pouvez maîtriser la consommation d’eau.

Néanmoins, un arrosage insuffisant ou excessif peut être dévastateur pour toute la plantation. L’arrosage goutte à goutte permet de fournir aux plants la quantité d’eau dont ils ont besoin. Pour limiter l’évaporation, vous pouvez opter pour le paillage.