Jardin et exterieurs Piscine hors-sol : quels sont les différents types et modèles ?

Piscine hors-sol : quels sont les différents types et modèles ?

SHARE
les différents types de piscines de hors-sol

On les apprécie car elles sont particulièrement pratiques. On les installe au début de l’été, on en profite quelques mois, puis on les démonte à la fin de la saison de baignade. C’est l’idéal lorsque l’on souhaite préserver l’arrangement et l’organisation de son extérieur, là où la piscine présente un encombrement. Quand c’est l’été et qu’on a chaud, on accepte de sacrifier l’esthétique de son jardin pour un rafraîchissement illimité. Mais lorsque vient l’automne, on souhaite y retrouver de l’harmonie et du confort. Parmi les piscines hors-sol, on distingue les piscines gonflables et les piscines en kit.

Les piscines hors-sol en kit

Les piscines en kit sont des piscines qu’il faut monter soi-même. Elles ont une structure rigide, apportant une solidité et un confort proche d’une « vraie piscine ».

Parmi les piscines en kit, les plus prisées sont incontestablement les piscines tubulaires. Les piscines hors sol tubulaire font concurrence aux piscines à structure fixe, car elles présentent quasiment les mêmes avantages, avec en plus, la possibilité d’être montée et démontée à souhait. Elle est composée d’une toile en PVC et d’une structure fabriquée à base de tubes en acier inoxydable. Le montage se fait simplement en clipsant et emboitant les différentes pièces qui la composent. Il faut compter entre 2 et 3 jours pour l’installer tranquillement et la remplir.  L’armature métallique de la piscine tubulaire se fixe sur la toile en PVC, et lui confère une robustesse non négligeable. Grâce à ses capacités, elle peut présenter de grandes dimensions. Certaines piscines tubulaires peuvent atteindre les 10 mètres de long ou 8 mètres de diamètre avec une profondeur de + d’1m50.

Niveau prix, on en trouve pour tous les budgets. Les plus petits modèles coûtent environ 200€ et les plus luxueux peuvent atteindre les 5000€. Cela reste bien moins cher qu’une piscine fixe ou piscine creusée, tout en offrant un confort proche de ces dernières.

Il existe une variante des piscines tubulaires : la piscine hors-sol rigide. La différence est que celle-ci est constituée de panneaux modulaires qui peuvent être en acier, en béton, en aluminium ou même en bois. Ces panneaux sont ensuite recouverts d’un liner pour assurer l’étanchéité.

Les piscines hors-sol gonflables

La piscine hors-sol gonflable est la moins chère et la plus simple à manipuler. Elle ne nécessite aucun outil/matériel si ce n’est un gonfleur de piscine. Son installation ne requiert quasiment aucun travail, il suffit de nettoyer le terrain où l’on souhaite l’installer (enlever les pierres et autres débris pouvant l’abîmer). Il faut seulement quelques heures pour la gonfler et la remplir. Vous pouvez ensuite en profiter comme bon vous semble. Les piscines gonflables sont très populaires pour leur accessibilité. Ainsi, il existe des centaines de modèles différents, ronds, ovales, rectangulaires, etc.

Les plus petits modèles pour jeunes enfants coûtent moins de 30€. Les modèles plus familiaux sont en revanche plus chers : entre 100 et 500€, dépendamment de la taille, et de la qualité de la piscine. Ces modèles sont bien plus solides que les petites piscines gonflables qui ne présentent aucune résistance aux chocs. Une piscine gonflable de grandes dimensions sera beaucoup moins fragile, étant donné qu’elle doit supporter un poids conséquent. C’est la solution idéale pour les petits budgets.

La piscine autoportante est une variante de la piscine gonflable. Elle aussi nécessite d’être gonflée, mais pas de la même manière. En effet, pour la monter, il faudra gonfler le boudin situé à la périphérie supérieure de la toile en PVC. C’est d’une certaine manière le bassin du corps de la piscine. Le liner, représentant la base de la structure, prend forme au fur et à mesure que vous injectez de l’air dans le boudin. Grâce à la pression de l’eau, la piscine autoportante est parfaitement stable lorsqu’elle est gonflée et remplie à son maximum.
La piscine hors-sol autoportante s’achète en kit. Celui-ci est composé :

  • d’une toile de protection pour le sol,
  • d’un échelle pour accéder facilement à l’eau,
  • d’accessoires d’entretiens telle qu’une épuisette munie d’un filet et une brosse pour nettoyer le fond du bassin (certains kits fournissent également un balai aspirant),
  • d’un système de filtration.

Voir notre article connexe : 15 erreurs d’entretien à éviter

Généralement, la piscine autoportante ne permet pas de nager ou d’effectuer des longueurs. Elle est conçue pour les jeux en famille. Si vous souhaitez avoir une piscine plus grande, il va falloir se tourner vers les piscines hors-sol fixes.