Travaux Guide de la pompe de relevage : tout savoir sur son utilisation,...

Guide de la pompe de relevage : tout savoir sur son utilisation, type, prix, installation, …

SHARE
pompe de relevage

Les pompes de relevage sont des appareils électriques permettant de remonter des eaux à un niveau supérieur. Elles sont généralement utilisées pour acheminer les eaux usées vers le réseau d’évacuation, collectif (tout-à-égout) ou individuel (fosse). Une pompe de relevage fonctionne avec une station de relevage. Les deux constituent un système complexe dont les paramètres ne peuvent être laissés au hasard. Voici notre guide complet pour trouver la pompe de relevage idéale.

Qu’est ce qu’une pompe de relevage? Utilisations

On distingue les pompes de relevages en fonction des eaux qu’elles peuvent et doivent traiter :

  • Eaux claires. Ce sont des eaux contenant très peu de particules, comme les eaux pluviales, les eaux contenues dans des cuves, des puits, etc.
  • Eaux usées. Elles incluent la majorité des eaux ménagères, rejetées par les installations domestiques telles que la douche, la baignoire, le lavabo, l’évier, la machine à laver, etc. On parle parfois d’eaux ménagères chargées pour désigner par exemple les eaux évacuées par l’évier, contenant des restes alimentaires.
  • Eaux chargées. Désigne les eaux contenant une grande concentration de particules, telles que les eaux de vidange de fosse, d’étang ou les eaux boueuses. Le terme eaux chargées inclut également les eaux vannes : ce sont les eaux domestiques des W.C contenant de l’urine et des matières fécales.

Une pompe de relevage des eaux usées et chargées se place dans la cuve de la station de relevage. Elle est submersible et fonctionne automatiquement lorsque la cuve se remplit d’eau, grâce à un ou plusieurs flotteurs. Généralement, on installe une ou deux pompes dans une fosse de relevage : on appelle ce système un poste de relevage. Si vous pouvez acheter vous-même votre pompe et votre station de relevage dans un magasin de pompe wilo, vous allez devoir contacter un professionnel pour son installation. La difficulté et le prix de l’installation est très variable et dépend de votre habitation. Les devis d’installation d’une station de relevage en surface oscilleront autour de 1000€ tandis que pour une installation dans une fosse, il faut plutôt compter sur plusieurs milliers d’euros.

La première question que vous devez vous poser lorsque vous cherchez une pompe de relevage est : quelle est la nature des eaux à relever ? C’est le critère principal qui vous guidera dans votre choix. Si ce sont des eaux contenant peu de particules, de nombreuses pompes sont en mesure de les traiter. Ce n’est pas le cas des eaux vannes, où seulement certaines pompes sont adéquates à recevoir des grosses particules. Cela nous amène aux différents critères qu’il faut étudier avant de choisir sa pompe de relevage.

Article de la même catégorie qui pourrait vous intéresser : Découvrez la mousse polyuréthane, aussi appelée mousse expansive.

Quels caractéristiques comparer pour bien choisir sa  pompe de relevage?

Il y a des critères indispensables à prendre en compte avant d’acheter une pompe de relevage. Nous l’avons amorcé dans le paragraphe précédent : vous allez d’abord vous intéresser à la granulométrie de l’appareil.

Granulométrie

Une pompe de relevage se caractérise tout d’abord par sa granulométrie. C’est une mesure qu’on lui attribue qui détermine le diamètre maximal des particules contenues dans les eaux à évacuer que la pompe peut traiter. Selon sa granulométrie, elle sera équipée d’une roue différente.

Granulométrie inférieure à 20mm

Pour une granulométrie <20mm, la pompe de relevage utilise une roue monocanal. Elle permet le passage des eaux claires et très faiblement chargées. L’avantage de cette roue et qu’elle est facilement compatible avec des débits et hauteurs de refoulement importants, mais il est impossible de l’utiliser pour les eaux domestiques. Généralement, les modèles de pompe de relevage des eaux claires sont bien plus accessibles, car ils n’ont pas forcément besoin d’une station de relevage, selon l’usage (pompe vide cave par exemple).

Granulométrie inférieure à 50mm

Pour une granulométrie <50mm, la pompe de relevage utilise une roue vortex. C’est une roue à palettes montées dans la volute de la pompe, libérant un espace suffisant pour les particules de plus gros diamètre, entre l’aspiration et la roue. On l’appelle roue vortex, car le mouvement qu’elle effectue permet le rejet des particules vers le refoulement en évitant tout contact avec le rotor et la roue. Elle convient aux eaux chargées, incluant les eaux vannes.

Granulométrie supérieure à 50mm

Pour une granulométrie >50mm, la pompe de relevage utilise une roue dilacératrice. Appelée aussi roue broyeuse, elle est munie de couteaux permettant de réduire le textile, les aliments et les déchets solides en particules fines. L’avantage d’une pompe de relevage d’assainissement broyeuse (nom donné aux pompes équipées d’une roue dilacératrice) est que vous êtes sûrs et certains de pouvoir traiter vos eaux chargées peu-importe ce qu’elles contiennent, dans la limite du raisonnable. La contrepartie de cet avantage est que cette pompe n’apprécie pas les eaux sableuses et riches en matières minérales, qui endommagent les lames de la roue. Ces modèles sont parmi les plus chers : il faut compter au moins 500€ pour de l’entrée de gamme.

Il faut d’ailleurs être vigilant : vous trouverez sur des sites de e-commerces des pompes de relevages dont le nom de l’article inclus « eaux chargées » alors que la description du produit indique clairement que la granulométrie est de 10mm.

Hauteur manométrique et débit

Elle s’assimile à la pression totale que la pompe doit fournir, mais correspond à la hauteur de la colonne de liquide nécessaire pour une pression égale. Il est important de définir la hauteur manométrique, car c’est elle qui vous indique quelle pompe de relevage correspond à vos besoins.

La hauteur manométrique se calcule en additionnant :

  • La hauteur de refoulement. Distance entre le point de pompage et le point le plus haut de refoulement
  • La pression idéale au point le plus haut. Il faut convertir la pression en hauteur : 1 bar = 10 m)
  • Les pertes de charge dépendant du diamètre de tuyau et du débit.

Pour une pompe de relevage des eaux usées, nous pouvons nous concentrer sur les pertes de charge et la hauteur de refoulement. Les pertes de charge nous amènent donc au ratio débit/diamètre du tuyau. Il faut un juste équilibre entre le débit idéal et le diamètre des tuyaux utilisés pour acheminer les eaux. En fonction des volumes d’eau à évacuer, vous allez définir le débit qui vous convient. Il peut varier de 25L/min à 2500L/min. En vous référant au tableau de pertes de charge, vous constaterez quels tuyaux conviennent à votre débit idéal et la valeur de perte de charge qui vous permettra de calculer la hauteur manométrique.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à regarder sur la courbe des pompes, les points de croisement entre la hauteur manométrique et le débit idéal exprimé en litres par minute. Ils vous donneront la référence idéale de pompe de relevage adapté à votre situation. La hauteur manométrique influence tous les paramètres d’une pompe de relevage et notamment son prix.

Le seuil de température

La majorité des pompes de relevage convient aux liquides dont la température est inférieure à 40°C. Si votre pompe sert à évacuer les eaux usées domestiques, il vous faudra probablement un modèle supportant au moins 60-70°C. Certaines pompes peuvent tolérer jusqu’à 90°C.