Travaux Par où commencer la rénovation de bureaux ?

Par où commencer la rénovation de bureaux ?

renovation bureaux

La rénovation de bureaux a pour but de remettre en forme un lieu de travail et de l’optimiser afin qu’il soit le plus fonctionnel et le plus attrayant possible. C’est une étape indispensable dans la vie d’une entreprise, qui peut être motivée par un ou plusieurs objectifs : assurer le bien-être du personnel, améliorer l’image de la société, augmenter la productivité, améliorer les performances énergétiques, se mettre à jour vis-à-vis des normes, etc. Au vu des enjeux et de l’investissement, il est crucial de comprendre par où commencer la rénovation de bureaux. Voyons tout cela ensemble.

Définir les objectifs de la rénovation

Rénovation de bureaux : le guide étape par étape, recommande de commencer par définir précisément les objectifs afin de pouvoir estimer le financement nécessaire à la réalisation des travaux. Mesurer l’ampleur des travaux de rénovation à effectuer dans les locaux doit être au cœur du débat des dirigeants d’entreprise. En effet, entre un simple nettoyage, un réaménagement complet et une rénovation intégrale, de nombreuses différences apparaissent, tant au niveau de l’organisation que du budget.

Une rénovation esthétique des bureaux, incluant une remise à plat des espaces de travail, l’aménagement des espaces vacants, une nouvelle peinture, un changement du revêtement de sol, etc. coûte en moyenne entre 300 et 500€/m². Une rénovation complète, incluant des travaux de remise aux normes, des changements de structures au niveau de la plomberie, de l’électricité, du chauffage et un réagencement de l’espace peut atteindre les 1 000€/m².

Il y a également un enjeu de rentabilité implicite dans le choix des travaux à effectuer. Par exemple, la rénovation de façade offre la possibilité de revoir le câblage et l’électricité le long des murs. La rénovation du sol peut être l’occasion de rénover également le plafond. Plusieurs types de travaux reviennent moins chers lorsqu’ils sont effectués en simultanés. Ainsi, il est important de garder à l’esprit que chaque étape de travaux séparée induit le déménagement temporaire des locaux et des équipements, la location de véhicules pour évacuer les matériaux obsolètes, etc.

Prendre en compte les normes à respecter

La rénovation de bureaux est particulièrement encadrée par la loi. Il existe plusieurs normes concernant les sanitaires, l’éclairage, la protection incendie, la taille des locaux, l’aération et l’assainissement. Si les bureaux sont ouverts au public, ils sont alors classés comme ERP, une structure dont les règles sont étendues au niveau de la sécurité incendie, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, etc.

La taille des locaux

Le code du travail stipule que chaque employé doit disposer d’au moins 10m², d’un espace de travail de 120L x 80l x 72H (en cm) et d’un espace pour les jambes d’au moins 75,5 cm.

L’aération et l’assainissement

La circulation de l’air doit suivre les normes suivantes :

  • Dans les bureaux équipés d’une aération donnant sur l’extérieur : entre 15 et 24m3 d’air par personne et par heure
  • Dans les bureaux sans travail physique : 25m3 par personne et par heure
  • Dans locaux de restaurations : 30m3 par personne et par heure
  • Dans les ateliers et locaux avec travail physique : entre 45 et 60m3.

La protection incendie

Pour assurer la sécurité des employés, la législation préconise l’utilisation d’un dispositif de désenfumage mécanique ou naturel pour les bureaux dont la surface au sol dépasse les 300m² et les sous-sols de plus de 120m².

Aussi, il faut mettre en place un plan d’évacuation d’urgence, incluant une issue de secours d’une largeur minimale de 90cm lorsque l’effectif ne dépasse pas 20 employés. Si l’entreprise compte un effectif plus grand, il faut alors prévoir plusieurs issues de secours et des équipements de sécurité supplémentaires, tels que des terrasses ou des échelles. Enfin, les bureaux doivent inclure un système d’alarme et des extincteurs.