Jardin et exterieurs Comment est ce que les pucerons arrivent sur les plantes ?

Comment est ce que les pucerons arrivent sur les plantes ?

SHARE
puceron sur une plante a l'exterieur

Pour les jardiniers, les pucerons font partie de leur quotidien. Que ce soit dans le potager, dans les serres, dans un jardin d’ornement ou encore sur des plantes, les pucerons s’installent de partout ! Mais comment arrivent-ils sur les plantes ? D’où viennent-ils ? Quelles sont les causes de leur présence ? On fait le point.

Les causes d’une prolifération de pucerons

La première cause d’une prolifération de pucerons est l’excès d’azote. Comme vous pourrez le découvrir sur aujardindys.fr, les engrais très azotés sont donc à éviter (sauf si une plante manque de cet élément indispensable à sa croissance).

Important : le fumier, le compost ou les autres engrais organiques en quantité importante peuvent entraîner un excès d’azote (N.D.L.R. Comment fonctionne un composteur ?) Il est donc essentiel de fertiliser de manière équilibrée et en fonction des besoins spécifiques de chaque plante.

Notez que les pucerons peuvent causer d’importants dégâts sur les plantes :

  • Ils les affaiblissent : les pucerons se nourrissent de la sève des plantes. Pour y accéder, ils transpercent les tissus végétaux.
  • Ils peuvent entraîner une crispation du feuillage à cause de leur salive irritante et toxique.
  • La sève non digérée est rejetée sous forme de miellat. Ce dernier est responsable de la fumagine, un champignon qui forme un dépôt noirâtre.
  • Les pucerons peuvent être vecteurs de virus pathogènes comme la mosaïque de la laitue ou encore la mosaïque du concombre.

Pucerons : comment et pourquoi arrivent-ils sur les plantes ?

Il existe les pucerons ailés et aptères (sans ailes). Les premières espèces sont attirées par la lumière du ciel : après avoir volées pendant quelques minutes, elles détournent les ultra-violets et se retrouvent attirées par le vert du feuillage des plantes. Résultat : les pucerons se posent sur les plantes et piquent les feuilles. Une fois installés, les ailes de ces pucerons s’atrophient et les produits de cette dégradation servent à la fabrication d’embryons et d’oeufs.

Les pucerons ailés sont donc responsables d’une infestation d’une culture. En général, celle-ci se fait sous forme de foyers isolés. De leur côté, les pucerons sans ailes se reproduisent rapidement dans ces foyers.

Bon à savoir : il existe de nombreux types de pucerons (noir, rose, verts…). Les pucerons ailés peuvent migrer d’une plante hôte à une autre. Les plantes hôtes peuvent accueillir plusieurs types de pucerons en simultané.

Comment lutter contre les pucerons ?

Pour la majorité des pucerons, les moyens de lutte restent les mêmes. Vous pouvez par exemple vous tourner vers des solutions naturelles. En réalisant des pulvérisations à base de fougère ou de savon noir, vous pouvez combattre les pucerons sur vos plantes. Un traitement à base d’huile essentielle peut également être utilisé.

Autre solution : la menthe qui est un très bon répulsif contre les pucerons. Pour l’utiliser, disposez quelques tiges de menthe à proximité de vos plantes infestées. Les pucerons seront ainsi repoussés.

Si vous avez du marc de café, vous pouvez également l’utiliser contre les pucerons. Il est très efficace ! Pour l’utiliser, il suffit d’en disposer un peu au pied de vos plantes envahies de pucerons.

Si vos plantes sont infestées de pucerons, vous savez désormais comment arrivent ces insectes sur vos plantes. Mais grâce à nos astuces, vous pouvez les éloigner de vos cultures !