Immobilier Investissement locatif : 2022 est-elle une année propice pour investir ?

Investissement locatif : 2022 est-elle une année propice pour investir ?

investissement locatif 2022

Faire l’acquisition d’un bien immobilier dans le but de le mettre en location permet à un investisseur de se constituer une source de revenus non-négligeables. L’investissement locatif se démarque des autres supports grâce aux prêts bancaires : les loyers couvrent les mensualités du crédit. Ainsi, sans impacter ses finances, l’investisseur peut se créer un patrimoine, et à long terme, générer des revenus supplémentaires. Si l’investissement locatif a toujours été réputé comme fiable et lucratif, la dynamique du marché économique fait que certaines périodes sont plus propices que d’autres pour investir. Ainsi, nous nous intéressons aujourd’hui sur l’état du marché de l’immobilier locatif en 2022.

L’investissement locatif dans l’ère post-covid

Si vous êtes un néophyte de l’immobilier, prenez le temps d’en savoir plus sur l’investissement locatif, son fonctionnement et ses modalités. Il sera ainsi plus simple pour vous de comprendre l’enjeu de la dynamique du marché.

Comme vous avez pu le constater, le marché immobilier fut impacté par la crise sanitaire, notamment à cause du confinement et des restrictions qui l’accompagnent. Les transactions immobilières étaient en effet globalement paralysées durant le 2ème trimestre de l’année 2020. Mais en parallèle, la pandémie a redéfini la priorité des français : l’acquisition d’un bien immobilier offrant un cadre de vie confortable.

Les cartes du jeu immobilières ont été en quelque sorte redistribuées. Les besoins des français ayant évolué, l’attractivité des secteurs géographiques a suivi le mouvement. En 2022, les recherches en matière d’investissement locatif se tournent d’avantages vers :

  • Les zones rurales proches des grandes métropoles.
  • Les couronnes périurbaines.
  • Les villes moyennes présentant une dynamique économique intéressante.

Malgré la crise sanitaire, l’année 2022 est une année charnière pour réussir un projet de location immobilière. En effet, grâce à la dynamisation du marché, certaines villes deviennent de véritables pôles d’attractivité, dont certaines situées dans des zones concernées par l’encadrement des loyers. Elles ont donc un double avantage : elles conservent des prix abordables tout en ayant un grand potentiel locatif.

La dynamique du marché immobilier

Les prix du marché ont pu se maintenir, puis même augmenter, dès lors que les restrictions sanitaires furent levées. Les dispositifs mis en place par la Banque Centrale Européenne ont encouragé l’investissement locatif, en facilitant l’accès aux prêts immobiliers. En effet, les taux d’intérêt proposés par les établissements bancaires avaient fortement baissé l’année dernière, atteignant parfois des valeurs inférieures à 1% (selon la durée d’emprunt).

Tous ces facteurs sont responsables de la flambée des volumes de transactions et des prix de l’immobilier au 2ème semestre de 2020.

Seulement, depuis le début de l’année 2022, nous ne pouvons que constater la remontée des taux immobiliers, provoquée par l’inflation. Un processus indispensable, pour que les banques continuent de disposer d’une certaine marche de manoeuvre. Mais la contrepartie de l’augmentation des taux est l’essoufflement du marché immobilier. Selon les notaires, le volume des transactions enregistrées devrait atteindre le million en fin d’année, et les prix devraient se stabiliser. Pour l’instant, la hausse des prix de l’immobilier est en ralentissement : 5% cette année contre 10% en 2021.

Bien que l’inflation soit à l’origine de ce changement de dynamique, notez que celle-ci impact positivement votre taux d’emprunt. En effet, vos revenus sont revalorisés en fonction de celle-ci, tandis que votre prêt bancaire est fixe. Cela signifie que vous pourriez emprunter à un taux négatif et le poids de la mensualité relatif va diminuer.