Jardin et exterieur Pergola et pergola bioclimatique : quelle est la différence ?

Pergola et pergola bioclimatique : quelle est la différence ?

pergola bioclimatique difference

À l’origine, une pergola est une structure que l’on place en extérieur pour servir de support à des plantes grimpantes. Mais les lierres et les clématites ont progressivement abandonné la pergola pour être remplacées par un toit fixe. Mais pour assurer son rôle d’isolation et de protection, les fabricants ont trouvé un meilleur candidat que les plaques de polycarbonates, donnant naissance à un nouveau type de pergola. Quelle est la différence entre une pergola classique et une pergola bioclimatique ?

Une même structure

La structure qui compose une pergola dite classique et une pergola bioclimatique est essentiellement la même. En effet, si l’on prend l’exemple de la pergola bioclimatique en alu par Concept Alu, la même structure existe en version classique. Le cadre peut également être en bois ou un autre matériau, mais l’aluminium est privilégié pour ses propriétés.

Les deux types de pergolas peuvent être installés contre la façade d’une maison (adossée), ou au milieu du jardin (autoportée).

Une toiture spécifique

La différence entre une pergola classique et une pergola bioclimatique se trouve dans la toiture.

La toiture des pergolas classiques est généralement composée de plaques en polycarbonates, un matériau isolant qui protège de la chaleur et réduit la transmission lumineuse.

La toiture des pergolas bioclimatiques, quant à elle, est composée de lames orientables en aluminium. C’est d’ailleurs le seul élément qui les distingue des autres pergolas. Qu’est-ce que ces lames orientables ont de spéciales ?

Grâce à celles-ci, il est possible de contrôler parfaitement les apports solaires, l’exposition à la température et à la lumière. À l’aide d’une télécommande, on peut régler le niveau d’ouverture des lames, pour s’adapter à la météo et au climat.

  • En été, lors des fortes chaleurs, il suffit d’incliner les lames en aluminium en laissant un petit espace d’exposition. Le soleil ne passe pas mais l’air peut circuler, pour contrer l’effet de serre.
  • En hiver, ou en cas d’intempéries, les lames se positionnent pour fermer le toit, ce qui permet à la fois de protéger et de conserver la chaleur en dessous de la pergola.
  • Pour laisser la lumière pénétrer dans les pièces de vie, les lames seront totalement inclinées pour ouvrir le toit de la pergola.

L’orientation des lames permet donc de créer un microclimat spécifique en dessous de la pergola, en contrôlant la température, l’exposition à la lumière et au vent. On peut ainsi voir la pergola bioclimatique comme une version plus moderne de la pergola classique. Pour choisir sa pergola, étudiez l’exposition de votre maison et prenez en compte le climat de votre région. Cela vous aidera à déterminer si oui ou non, vous avez besoin d’une pergola bioclimatique.