Travaux Collecteur eau de pluie : comment ça fonctionne ?

Collecteur eau de pluie : comment ça fonctionne ?

collecteur eau pluie

L’eau est une ressource précieuse qui, comme on le répète depuis des dizaines d’années, devient de plus en plus rare. Notre consommation s’accroît, tandis que les stocks disponibles se dégradent. Et si vous pouviez faire d’une pierre deux coups ? Avec un collecteur d’eau de pluie, vous prenez l’habitude d’optimiser votre utilisation de l’or bleu, tout en diminuant le prix de vos factures. De plus, installer un collecteur d’eau de pluie chez soi est relativement facile. Voyons ensemble comme celui-ci fonctionne.

Récupérer l’eau de pluie

Avec une cuve eau de pluie, vous pouvez stocker entre 200 et 20 000 litres d’eau, selon la taille du modèle que vous aurez choisi. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais la pluie qui tombe sur le toit de votre maison représente une quantité d’eau phénoménale. En effet, on estime que 600 litres d’eau s’écrasant sur chaque m² de votre toiture pendant un an sont récupérables. Cela signifie que ce nombre inclut les pertes dues à l’évaporation ou à l’éclaboussement. Bien sûr, c’est une moyenne, mais il est possible de déterminer avec un peu plus de précision, la quantité hypothétique d’eau que vous pourriez récupérer.

Pour cela, il faut multiplier la surface au sol de votre maison par  l’indice de pluviosité de votre ville, auquel on enlèvera 10% de pertes. L’indice de pluviosité fournit une quantité d’eau de pluie en fonction d’une période donnée. Par exemple, à Bayonne, l’une des villes les plus pluvieuses de France, l’indice de pluviosité enregistrée en 2020 était de 1,75m.

Prenons un exemple avec un indice plus moyen : 0,5m. Pour une maison de 100m², il est possible de récupérer 45 000 litres d’eau par an ! Voici le calcul :

100 x 0,5 = 50m³ – 10% = 45m³, soit 45 000 litres.

Que faire de toute cette eau nous diriez-vous ? D’autant plus qu’elle est non potable ! Beaucoup d’éléments chez vous nécessitent de l’eau qui n’a pas besoin d’être potable :

  • Laver votre voiture : entre 150 et 200 litres d’eau sont utilisés en moyenne pour un lavage.
  • Arroser votre jardin potager : il faut compter entre 15 et 20 litres d’eau par m².
  • Utiliser la machine à laver : elle consomme entre 100 et 120 litres d’eau par cycle de lavage.
  • Utiliser vos WC : à chaque fois que vous tirez la chasse d’eau, vous consommez environ 11 litres d’eau.

Installer un collecteur d’eau de pluie chez soi

Maintenant que vous comprenez la richesse que représente l’eau de pluie, passons au fonctionnement du collecteur d’eau de pluie. C’est très simple : l’eau de pluie tombe sur votre toiture et s’écoule naturellement jusqu’aux gouttières. Un tuyau est installé afin d’acheminer l’eau jusqu’à la cuve, dont l’accès est protégé par un filtre (afin d’éviter que l’eau ne soit contaminée par des feuilles, des insectes ou des détritus).

La cuve peut être enterrée, auquel cas, l’utilisation d’une pompe de relevage est nécessaire pour l’utiliser, ou hors-sol. La pompe est indispensable pour pouvoir envoyer l’eau directement vers votre machine à laver ou vos WC. Hors-sol avec seulement un robinet, vous l’utiliserez principalement pour votre jardin et votre voiture.

Notez que, plus le climat de votre région est sec, plus vous utiliserez une cuve de taille importante. Comme elle sera remplie moins fréquemment, vous aurez besoin de réserves durant les périodes sans pluie.