Energie Pompe à chaleur air et eau et ballon solaire : faire des...

Pompe à chaleur air et eau et ballon solaire : faire des économies d’énergie

pompe chaleur ballon solaire

La pompe à chaleur (PAC) air et eau est un système de chauffage dont la source d’énergie principale est l’air. Installée dans un logement, elle assure donc le chauffage mais également la production d’eau chaude. Le ballon solaire est un système permettant de chauffer son eau sanitaire en utilisant les rayons du soleil comme source d’énergie. Grâce à la pompe à chaleur air et eau et au ballon solaire, vous pouvez faire des économies non-négligeables. Voyons tout cela ensemble.

L’alliance de la pompe à chaleur air et eau et du ballon solaire

Avec le dispositif d’aide mis en place par l’État, la pompe a chaleur 1 euro, de plus en plus de logements ont pu s’équiper avec cet appareil. Une PAC est constituée de 4 éléments disposés en circuit fermé. Grâce à ces 4 éléments, la pompe à chaleur peut fonctionner par cycles.

  • L’évaporateur. Ce dispositif récupère les calories de l’air aspirées par l’unité extérieure pour les transmettre au fluide frigorigène.
  • Le compresseur. Dès que le fluide passe à l’état gazeux sous l’effet de la chaleur, le compresseur augmente la pression pour chauffer le gaz.
  • Le condenseur. Il récupère la chaleur du gaz pour la transmettre à l’eau du circuit de chauffage du logement. Progressivement, le fluide frigorigène repasse à l’état liquide.
  • Le détendeur. Il joue le rôle inverse du compresseur : en diminuant la pression, le fluide frigorigène retrouve sa température initiale.

La plupart des modèles de PAC air et eau sont assez efficaces pour suffire aux besoins moyens d’un logement en chauffage. En revanche, pour assurer le chauffage en hiver, un système d’appoint électrique est nécessaire pour prendre le relai ou soutenir la PAC, notamment lorsque celle-ci a pour fonction de chauffer l’eau sanitaire.

Pour s’affranchir le plus possible de l’utilisation d’électricité, on peut coupler l’utilisation d’une PAC à celle d’un ballon solaire. En effet, les panneaux solaires du chauffe-eau peuvent couvrir entre 50 et 80% des besoins annuels en eau chaude. L’alliance de ces deux appareils permet de diviser le montant des factures d’énergie par 4, voire même de le couvrir entièrement. Mais ce n’est pas tout. En plus de réaliser des économies sur vos factures, vous pouvez réduire considérablement l’investissement de départ grâce aux aides financières mises en place par l’Etat pour encourager la rénovation énergétique.

Les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Selon le type d’appareil, la puissance et la marque, le prix d’une PAC air et eau oscille entre 10 000 € et 16 000 €. Pour le ballon solaire, il faut compter en moyenne 4 300 € pour l’achat de l’appareil et son installation.

Avec MaPrimeRenov’, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge allant jusqu’à 5 000 € pour la PAC et jusqu’à 4 000 € pour le ballon solaire, selon votre niveau de revenu. Ce dispositif est cumulable avec la Prime Effy, le chèque énergie, les aides d’Action Logement et la TVA à 5,5 %. Pour le reste à payer, vous pouvez contracter un prêt sans intérêts, grâce à l’éco-PTZ.

Notez que même si vous deviez supporter le total des coûts, l’investissement serait rentable à long terme. Alors, avec les aides financières, l’installation d’une pompe à chaleur air et eau couplée à un ballon solaire est une réelle opportunité pour faire des économies immédiatement.