Jardin et exterieurs 5 solutions économiques pour la piscine

5 solutions économiques pour la piscine

Alors qu’elle valorise une maison ou un bâtiment, une piscine suppose différentes dépenses relatives à sa consommation d’énergie, à sa consommation d’eau et à son entretien. Disposer de ce grand bassin, bien que réjouissant pour toute la famille, impose tout un engagement financier afin de le maintenir fonctionnel et hygiénique. Heureusement, il existe quelques solutions auxquelles vous pouvez avoir recours afin de limiter ces dépenses.

Utilisez une pompe à chaleur (PAC) pour votre piscine

Parmi les nombreuses solutions de chauffage existantes, la pompe à chaleur s’avère être la plus économique et la plus écologique d’entre toutes. Chauffer la piscine n’est absolument pas obligatoire, mais c’est tout de même fort recommandé pour des raisons de confort. Un système de chauffage permet de conserver une température stable et confortable malgré les variations climatiques. D’ailleurs, il est conseillé de maintenir l’eau à 28 °C. La solution de chauffage est donc indispensable durant toute la période de baignade.

La PAC est une machine, dont le fonctionnement consiste en principe à puiser la chaleur dans l’air ambiant. Les calories captées sont ensuite transférées au moyen d’un compresseur puis d’un échangeur porté à haute température pour pouvoir chauffer l’eau.

À titre de référence, la pompe à chaleur est capable de restituer en moyenne 5 fois l’énergie qu’elle consomme, d’où son avantage économique. Les modèles à technologie Full Inverter sont encore plus performants. Cet engin est aussi très intéressant grâce à sa compatibilité avec toutes sortes de piscines (extérieur ou intérieur, enterré ou hors-sol, petite ou grande, etc.). De plus, il s’adapte à tous les systèmes de filtration d’eau.

Notez toutefois que pour choisir une pompe à chaleur adaptée à votre piscine, vous devez tenir compte de quelques critères techniques. Ces machines sont caractérisées par différentes informations variant d’un appareil à un autre : la puissance, le coefficient de performance, le niveau de bruit, la réversibilité, etc. Vous avez aussi besoin des informations concernant votre bassin telles que le volume d’eau contenue, les conditions climatiques de votre région, le type de piscine, etc. Il peut être parfois difficile de s’y retrouver entre ces critères techniques, mais vous pouvez vous renseigner directement auprès du vendeur. Celui-ci saura orienter votre choix en fonction de vos besoins.

pompe à chaleur pour piscine

Optimisez la filtration de l’eau de votre piscine

La filtration d’eau est un système très énergivore pourtant incontournable pour une piscine, car elle assure la propreté de l’eau. Elle représente jusqu’à 80 % de la consommation électrique globale du bassin, puisque la machine est puissante et est en marche pendant des heures chaque jour. Voici quelques solutions qui pourront optimiser la consommation énergétique d’un système de filtration.

L’utilisation d’une pompe de filtration à vitesse variable

Il existe plusieurs types de pompes à filtration, mais celles à vitesse variable sont recommandées afin d’optimiser la consommation énergétique. À la différence des modèles classiques dotés d’un moteur à vitesse unique, ces pompes sont munies d’un moteur à multi-vitesse.

En quoi ces appareils sont-ils intéressants ? Il faut déjà savoir que la filtration doit normalement varier en fonction de diverses conditions comme le nombre de baigneurs, les conditions de chaleur, etc. À l’aide d’une pompe à vitesse variable, vous avez la possibilité d’adapter le fonctionnement de l’appareil selon la situation. La puissance de l’équipement est donc mieux maîtrisée, réduisant par conséquent sa consommation.

Vous pouvez régler la pompe à vitesse variable sur deux régimes différents :

  • le premier est un régime haut débit. Ce mode de filtration est à activer lors des fortes chaleurs, donc principalement en été. Il est également nécessaire lorsque la piscine accueille de nombreux baigneurs,
  • le second est le régime à bas débit. Moins énergivore, cette autre fonction correspond à l’écumage quotidien de la piscine. D’ailleurs, avec ce mode de filtration notamment plus lent, le nettoyage s’avèrerait plus efficace.

L’optimisation du temps de filtration

La filtration en permanence, c’est-à-dire sur 24 heures, n’est pas nécessaire sauf lors des périodes caniculaires et lorsque l’eau a tourné. Ces deux conditions sont en effet propices à la prolifération de bactéries et à la formation d’algues. Outre ces situations, le temps de filtration doit seulement durer quelques heures en fonction de la température de l’eau :

  • si la température est à moins de 10 °C, la filtration ne peut même pas être nécessaire. Cette condition limite le développement des microorganismes. À moins de 10 °C, il est même recommandé de réduire drastiquement la quantité de produits chimiques utilisés dans l’eau,
  • entre 10 à 14 °C, le temps de filtration est minime, car cette température n’est toujours pas favorable à la prolifération bactérienne. Cela doit prendre 3 heures au maximum. Cette durée est largement suffisante même en cas de pollution par la nature environnante,
  • si la température de l’eau se situe entre 15 à 20 °C, prévoyez un temps de filtration d’au moins 7 heures, sans dépasser 10 heures,
  • entre 20 à 24 °C, la durée doit être entre 10 à 12 heures,
  • enfin, à partir de 25 °C, le temps de filtration recommandé est de 12 heures minimum.

À part la température de l’eau, vous pouvez aussi vous baser sur la fréquentation du bassin. Ainsi, afin de calculer le temps de filtration nécessaire, appliquez la formule : temps de filtration = 2 x (Nombre de baigneurs/débit de filtration en m3/h).

L’automatisation de la filtration

Il existe en ce moment un dispositif pour régler automatiquement le temps de filtration : l’horloge de filtration de piscine. Cet appareil vous permet d’éviter les consommations énergétiques inutiles. Grâce à la possibilité de programmation, il vous aide à gérer efficacement les durées de filtration.

L’horloge est munie de plusieurs fonctions, dont la fonction automatique. En activant cette dernière, vous avez simplement à indiquer la plage horaire durant laquelle la pompe sera en état de marche. L’usage de cet appareil reste assez simple, mais vous devez toutefois bien lire le manuel avant de l’utiliser.

solutions économiques piscine préfiltre

Utilisez un préfiltre pour faciliter le nettoyage de votre piscine

Un préfiltre est un dispositif, dont le rôle consiste à capter les grosses impuretés présentes dans la piscine. Autrement dit, l’eau est prénettoyée par cet appareil avant de passer par le filtre. Il est capable de retenir toutes les particules de 100 microns et plus, et de retenir jusqu’à 70 % de celles de 50 à 80 microns.

Installer cet appareil vous permet surtout d’économiser l’eau. Sans le préfiltre, l’eau passe directement par le filtre et l’ensemble des saletés y est retenu, favorisant ainsi le besoin de contre lavage qui devient très fréquent. Or, le lavage du filtre est une opération assez gourmande en eau, car cela peut nécessiter plusieurs centaines de litres d’eau. L’objectif final d’un préfiltre est donc d’espacer la fréquence de lavage du filtre. En même temps, cela permet de prolonger la durée de vie de celui-ci.

Ce préfiltre est acheté à 300 à 500 € selon les dimensions des tubes. Au cas où votre budget est limité, vous pouvez également vous tourner vers le préfiltre skimmer. Certainement moins efficace, ce dispositif ne retient que les très gros déchets tels que les feuilles, les insectes, etc. En revanche, il vous coûtera seulement entre 10 à 15 euros pour une boîte de 12 pièces.

Optez pour un éclairage LED

Ces dernières années, les ampoules LED sont au centre des recommandations lorsqu’on parle d’économie d’énergie. Cette nouvelle technologie est beaucoup plus respectueuse de l’environnement avec une consommation moindre.

L’investissement de départ reste tout de même un peu important. Les lampes LED pour piscine peuvent coûter jusqu’à plusieurs centaines d’euros, soit jusqu’à cinq fois plus cher que celles à incandescence. Vous réaliserez l’économie au fil de l’utilisation. Alors que la consommation d’une lampe nouvelle génération ne vous coûte que cinq euros par an, les autres types d’ampoules consomment 45 euros avec une consommation et une luminosité équivalentes. Vous l’aurez compris, avec la technologie LED, l’achat est vite rentabilisé.

À cet avantage économique, ajoutez aussi les atouts concernant la durée de vie de ces lampes. Elles peuvent être utilisées jusqu’à des dizaines d’années et ne nécessiteront généralement aucune maintenance durant leurs cinq premières années.

En bonus, l’éclairage LED pour piscine peut aussi jouer un rôle esthétique, vous déchargeant des éventuels achats de certains équipements décoratifs. En effet, les lampes se déclinent en plusieurs design et couleurs.

lampes led piscine

Adoptez des pratiques simples pour économiser l’eau de la piscine

Ici, découvrez les solutions contre les éclaboussures et l’évaporation de l’eau.

Contre les éclaboussures

Les éclaboussures d’eau constituent une perte d’eau significative surtout lorsque les baigneurs sont nombreux. Elles restent cependant inévitables, car à la piscine, les plaisirs sont généralement rythmés par les chahuts en tout genre. Afin de pallier ce problème, veillez à garder un écart d’environ 20 centimètres entre le bord du bassin et la limite de l’eau. Cette solution n’est évidemment pas envisageable pour une piscine à débordement. En revanche, vous pouvez mettre en place un système de récupération d’eau.

Contre l’évaporation de l’eau

L’eau s’évapore, et donc diminue naturellement, sous l’action des fortes chaleurs. L’évaporation ne se manifeste cependant que la nuit, où la température de la piscine devient supérieure à celle de l’air. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de couvrir le bassin à l’aide d’une bâche à bulle après chaque baignade. Pratique, cet équipement est vendu à un prix très abordable. Pour un système de couverture également sécurisant, vous pouvez opter pour un volet roulant automatique ou une bâche à barres.