Immobilier Remboursement anticipé d’un prêt immobilier : le guide complet

Remboursement anticipé d’un prêt immobilier : le guide complet

Remboursement anticipé d'un prêt immobilier

Vous avez souscrit il y a quelques années un prêt immobilier pour acheter votre maison ou appartement ? Aujourd’hui, vous souhaitez le rembourser (en partie ou dans sa totalité) par anticipation ? Avant de demander le remboursement anticipé de votre crédit immobilier, découvrez toutes les informations essentielles sur cette opération. Démarches à entreprendre, modalités, avantages, inconvénients… voici tout ce qu’il faut savoir sur le remboursement anticipé de son prêt immobilier.

Qu’est-ce que le remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

En général, la durée de remboursement d’un prêt immobilier est comprise entre 15 et 25 ans. Mais il est possible de la réduire en remboursant les mensualités de votre prêt avant son terme. Le remboursement anticipé de prêt peut être soit total soit partiel.

Si vous souhaitez rembourser votre crédit dans sa totalité, vous devez disposer d’assez d’argent pour régler toutes les mensualités restant à payer. Une fois remboursées, vous n’aurez plus de crédit immobilier à régler. En ce qui concerne le remboursement partiel, celui-ci consiste à injecter un montant ne couvrant pas toutes les mensualités dues. Votre emprunt n’est donc pas totalement couvert et vous devez continuer à le rembourser jusqu’à ce qu’il arrive à son terme.

Remboursement anticipé de son crédit immobilier : quand est-il intéressant de l’envisager ?

Vous êtes intéressé par le remboursement anticipé de votre crédit immobilier ? Celui-ci ne doit pas être décidé à n’importe quel moment. En effet, en fonction de la période, il se peut qu’elle ne soit pas avantageuse d’un point de vue financier. Ceci est par exemple le cas si votre prêt arrive bientôt à échéance ou si votre contrat mentionne des pénalités. Avant de demander le remboursement anticipé de votre prêt immobilier, il est donc important de vérifier ces différents points et de faire les bons calculs.

Rembourser son crédit immobilier par anticipation : comment faire ?

Pour demander le remboursement anticipé de votre crédit immobilier, vous devez vous référer au contrat de prêt que vous avez souscrit. Regardez les conditions qui y sont mentionnées. Vous saurez ainsi quelles sont les différentes modalités permettant d’obtenir le remboursement anticipé de votre crédit et si des frais ou des pénalités sont appliqués pour une telle opération. Une fois ces éléments vérifiés, vous devez contacter votre banque pour lui faire part de votre souhait de rembourser votre emprunt par anticipation. Votre conseiller bancaire est réticent à l’idée ? N’hésitez pas à lui demander une simulation (gratuite). Ceci vous permettra de valider votre envie de remboursement anticipé.

Notez que vous pouvez demander le remboursement de votre prêt immobilier par anticipation dès que vous en avez envie. Vous pouvez également choisir la somme que vous désirez rembourser. En revanche, il ne faut pas hésiter à vous renseigner auprès de votre établissement bancaire, car certaines banques demandent un préavis d’un mois. Celui-ci est à adresser par courrier recommandé. N’oubliez pas d’y mentionner la somme que vous souhaitez rembourser.

Rapidement, votre banque vous adressera des informations capitales comme la somme exacte qu’il vous reste à payer en ce qui concerne le capital et le montant de la pénalité appliquée en cas de remboursement anticipé.

Quels sont les avantages et inconvénients du remboursement par anticipation ?

Avec le remboursement de votre prêt immobilier par anticipation, vous allez injecter une certaine somme. Celle-ci permettra de faire baisser le capital qu’il vous reste à régler. L’assurance comme les intérêts seront déterminés en fonction de votre nouveau capital. En remboursant votre prêt par anticipation, vous allez donc baisser la durée de votre crédit et son coût total.

Même si cette opération présente des avantages intéressants, notez qu’elle présente aussi des inconvénients. Elle engendre notamment le paiement d’indemnités de remboursement anticipé (IRA).

Quelles sont les conditions pour demander le remboursement anticipé de son prêt immobilier ?

Parfois, les banques appliquent une pénalité de remboursement anticipé. La plupart du temps, ces pénalités touchent les contrats de prêt à taux fixe. Pour les contrats à taux variable, des pénalités ne sont généralement pas prévues. Mais n’hésitez pas à jeter un oeil aux conditions de votre contrat pour savoir si des pénalités seront appliquées dans votre situation. Si oui, notez que la loi a mis en place un plafond et que ces frais peuvent être calculés des deux façons suivantes :

  • 3% du capital restant dû.
  • Ou l’équivalent de 6 mois d’intérêt du montant remboursé au taux moyen du crédit. L’assurance n’est ici pas prise en compte.

Votre établissement bancaire procédera à ces deux méthodes de calcul. Il prendra ensuite le résultat le plus bas. Vous serez redevable de celui-ci.

Note : si le crédit a été souscrit après le 1er juillet 1999, aucune indemnité ne sera due si le remboursement résulte de la vente de l’habitation en cas de mutation professionnelle, licenciement ou de décès de l’emprunteur ou de son conjoint(e).

Rembourser son crédit immobilier par anticipation : une bonne ou mauvaise idée ?

En réalité, la réponse à cette question dépend de votre situation. Par exemple, si vous venez de percevoir une importante somme d’argent, il peut être intéressant de l’injecter dans le remboursement de votre prêt immobilier afin de raccourcir la durée de votre emprunt. Néanmoins, vous avez également la possibilité de placer le montant que vous avez perçu. À vous de voir quelle opération se révèle la plus avantageuse pour vous !

Vous avez souscrit votre crédit immobilier à un taux intéressant il y a quelques années et votre prêt arrive bientôt à son terme ? Il peut être plus favorable pour vous de continuer à rembourser vos mensualités et de placer votre argent ailleurs, à un taux intéressant.

Vous l’aurez compris : le remboursement anticipé de votre prêt immobilier peut donc être avantageux dans certains cas. Avant de vous lancer dans une telle opération, il est important de vérifier si elle est financièrement intéressante pour vous. Il convient notamment de calculer l’économie que cette opération vous permettra de réaliser. Pour cela, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre établissement bancaire et à demander une simulation.

Si vous envisagez de rembourser votre prêt immobilier par anticipation, n’oubliez pas de peser le pour et le contre de cette opération. C’est important pour faire le bon choix !