Immobilier Prêt immobilier : quelle est l’assurance obligatoire ?

Prêt immobilier : quelle est l’assurance obligatoire ?

assurance obligatoire pret immobilier

A la suite d’une demande de prêt immobilier, la banque demande à l’emprunteur de choisir une assurance. Celui-ci peut décider de souscrire un contrat proposé par sa banque ou bien d’aller voir les offres que propose la concurrence. Mais quelle est l’assurance obligatoire pour un prêt immobilier ? Dans cet article nous verrons quels sont les différents risques à assurer et s’il est possible de changer d’assurance.

Les assurances obligatoires

Il faut noter que la loi autorise, depuis 2010, à signer un contrat d’assurance autre que celui proposé par la banque de l’emprunteur. Cette délégation d’assurance prêt immobilier permet de trouver la meilleure des offres. En vous rendant sur maaf.fr vous pourrez personnaliser votre contrat d’assurance ainsi qu’avoir accès à un grand nombre d’avantages, comme une garantie très protectrice ou encore une prise en charge des risques liés aux activités sportives non rémunérées.

Il faut savoir qu’obtenir une assurance de prêt immobilier n’est pas inscrit dans la loi. Cela signifie qu’il n’y a donc aucune obligation. Cependant, de nos jours, il est quasiment impossible d’obtenir un crédit sans être assuré. En effet, les banques assurent leur protection en n’offrant pas la possibilité à l’emprunteur de poursuivre son prêt sans assurance. Les différents risques qui peuvent être garantis par cette dernière sont :

  • Le décès d’un des emprunteurs.
  • La Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) d’un des emprunteurs. Si les emprunteurs se retrouvaient dans l’incapacité d’exercer leur activité professionnelle, et par conséquent, à générer des revenus, la garantie PTIA les couvrirait. Elle prend également en charge les personnes ayant besoin d’une assistance quotidienne et présumée définitive.
  • L’Invalidité Permanente Partielle (IPP) d’un des emprunteurs.
  • L’Incapacité Totale de Travail (ITT) d’un des emprunteurs. A ne pas confondre avec l’arrêt de travail.
    La perte d’emplois d’un des emprunteurs.

Généralement les banques n’imposent pas à ce que l’assurance couvre l’ensemble de ces risques. Seules les assurances de décès et de PTIA sont systématiquement demandées. Ainsi, dans le cas où l’emprunteur se trouverait dans l’incapacité de régler ses mensualités de remboursement, l’assurance se chargera de payer les frais à sa place.

Choisir son assurance

Pour bien choisir son assureur, vous pouvez consulter les classements des assurances ou encore faire des simulations d’assurance personnalisées selon les projets et les besoins de l’emprunteur.

Depuis 2017, grâce à l’amendement Bourquin, tout emprunteur est autorisé, sous certaines conditions, à changer d’assurance prêt immobilier. Ainsi il sera possible d’opter pour un contrat plus avantageux que le précédent. En changeant d’assurance prêt, il sera alors possible d’augmenter la capacité d’emprunt en réévaluant à la hausse, par exemple, les mensualités.

Pour les emprunteurs ayant souscrit un prêt il y a moins d’un an, il est possible de résilier son assurance pendant les douze premiers mois. Il faut noter que la demande de résiliation doit parvenir au plus tard 15 jours avant la fin de cette année.

Pour ceux qui ont souscrit leur prêt il y a plus d’un an, il est possible, depuis 2018, de changer de contrat d’assurance chaque année, à la date de l’échéance annuelle du contrat. La demande doit alors parvenir 2 mois avant cette date.