module extérieur d'une pompe à chaleur
La pompe à chaleur est un très bon dispositif de chauffage, mais qui présente aussi quelques limites

Très plébiscitée ces dernières années, la pompe à chaleur (PAC) offre effectivement de nombreux atouts aussi bien techniques qu’économiques. Cependant, c’est un dispositif qui a aussi quelques inconvénients qu’il vaut mieux connaître. Ce qui vous permettra de faire le choix le plus adapté à vos besoins. On vous fait le point sur les principaux inconvénients d’une pompe à chaleur.

Inconvénients pompe à chaleur : les limites techniques

Comme indiqué dans notre article sur les avantages des pompes à chaleur, ce sont des dispositifs dont le fonctionnement repose sur la différence de température entre l’évaporation et la condensation. En pratique, une PAC capte les calories présentes dans l’extérieur et les réutilise pour chauffer la maison. De ce fait, on distingue deux principaux modes de fonctionnement :

  • le système air-eau : se connecte à un réseau d’eau interne afin d’alimenter les radiateurs
  • le système air-air : canalise et renvoi le flux obtenu par convection au sein des différentes pièces de la maison.
  • BRIZZ - Filtre M5 Compatible Pompe à Chaleur T.One AQUAAIR ALDES
  • Pompe à chaleur Alféa Extensa Duo A.I. 8 R32 Atlantic - Air et eau Split Inverter - Monophasée 7,5kW (CERFA)
  • Les pompes à chaleur
  • La Pompe à chaleur : Ses principes simples, ses applications pratiques

Et c’est la raison pour laquelle, la PAC est un dispositif qui, pour bien fonctionner, doit être installé dans une maison parfaitement isolée. Sans ça, il y aura d’énormes pertes thermiques ; ce qui va faire augmenter votre facture d’électricité.

L’autre limite technique de ce système de chauffage réside dans le fait qu’il a également besoin d’un air extérieur pas trop froid. Autrement dit, il est n’est pas trop recommandé d’installer une pompe à chaleur dans des zones géographiques avec une température hivernale en dessous de 7 ° C. Cela s’explique tout simplement par la différence qu’il peut y avoir entre le froid extérieur et la chaleur intérieure. Si celle-ci est trop grande, le fonctionnement électrique classique aura à prendre le relais. Et dans ce genre de situation, l’appareil va produire de la chaleur par effet Joule et faire grimper votre consommation énergétique.

Quelques conseils pour réaliser des économies d’énergie dans cet article.

Des contraintes liées à l’installation

La pompe à chaleur est un très bon système de chauffage à installer dans sa maison dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Toutefois, certaines contraintes sont liées à son installation. Tout d’abord, l’investissement pour la mise en place peut s’avérer assez élevé ; surtout pour un modèle air-eau. Dans ce cas, il faut compter environ une dizaine d’années pour amortir cet investissement.

En parlant d’investissement, le couplage du système avec des radiateurs à eau classiques nécessite la mise en place d’un PAC haute température. Et le coût de celui est très élevé. De plus, les besoins en matière de puissance d’une pompe à chaleur peuvent nécessiter de souscrire un abonnement électrique assez conséquent.

Par ailleurs, il faut souligner que le module extérieur de certains modèles de PAC peut afficher un niveau sonore plus ou moins fort ; ce qui pourrait gêner vos voisins. Cependant, les récents modèles qui arrivent sur le marché sont de plus en plus silencieux.

Notons également que la fiabilité de certains modèles de pompe à chaleur n’est pas toujours ce dont on a besoin et les coûts en maintenance peuvent être très élevés. Enfin, ce sont des dispositifs dont le fonctionnement nécessite l’utilisation de fluides avec du gaz à effet de serre. Il ne faudra donc pas négliger l’entretien pour limiter les risques d’intoxication et de pollution de l’environnement.