Travaux Quelle est la différence entre du terreau et de la terre végétale...

Quelle est la différence entre du terreau et de la terre végétale ?

composte
composte

Pour avoir un jardin bien fleuri et productif, il convient de connaître les notions essentielles. Pour le sol par exemple, plus il est de qualité, plus il est avantageux pour les plantes. La terre végétale sert à désigner de la terre qui est riche en humus. Le terreau, lui, est plutôt, de la terre végétale enrichie mélangée à de l’engrais comme du fumier ou des débris végétaux. Ce qui fait que la différence entre ces deux types de sol réside dans leur composition.

Le terreau : de la terre végétale modifiée

Le terreau, comme la terre végétale nous indique ce vendeur de terre vegetale , sont tous les deux très prisés en termes de plantation et de développement des cultures. Ce qui différencie le terreau de la terre végétale est sa richesse en produits de décomposition. En effet, le terreau est essentiel pour la stimulation de la plantation au démarrage. Aussi, il permet un meilleur développement des racines. Le terreau est très prisé pour les cultures potagères ou horticoles. Le terreau se distingue de la terre végétale de par ses propriétés. A ce propos, le terreau doit avoir une porosité en air et en eau.

Cette porosité permet l’ancrage des organes absorbants des plantes ainsi que leur contact avec les solutions qui sont d’ailleurs nécessaires à leur croissance. Le terreau doit également permettre un bon drainage, ce qui est rare dans les terreaux commerciaux. Effectivement, il faut toujours ajouter du sable de granulométrie avant d’utiliser ce type de produits.

Le terreau est essentiellement constitué de tourbes blondes et noires, d’écorces de pin, du bois composté et des fibres de coco pour alléger le terreau et assurer une bonne porosité du milieu, de la terre végétale, des agents mouillants, des matières fertilisantes, de la magnésie et quelques fois, de la chaux dolomitique. Ce dernier est essentiel pour apporter du calcium à la plante.

La terre végétale : de la terre riche en humus

La terre végétale est riche en humus. C’est également la terre du jardin qui est dite « naturelle ». C’est le type de terre que l’on retrouve surtout dans les jardins et partout dans la nature. Les composants de la terre végétale et ceux du terreau ne sont pas réellement différents. Néanmoins, le terreau est obtenu de manière artificielle suite à l’assemblage de diverses matières organiques et minérales. La terre végétale, quant à elle, est d’origine naturelle puisqu’on la retrouve en l’état dans la nature. Par définition, la terre végétale est cette terre qui provient des zones de surface humifère ou d’horizons profonds. La terre végétale peut être mélangée avec de la matière organique d’origine végétale, des amendements organiques mais aussi de la matière minérale.

C’est pourquoi la « terre végétale » que l’on retrouve dans le commerce est ce qu’on peut appeler « terre de jardin ». C’est de la terre dans laquelle a été ajouté des amendements et de la matière organique afin de modifier sa composition. Il y a divers types de terre végétale de par la teneur de ses différents composants : argileuse, sableuse, calcaire, humifère et franche.