Travaux Rénovation énergétique : est-ce le bon moment ?

Rénovation énergétique : est-ce le bon moment ?

SHARE

Fortement encouragée par l’état français depuis quelques années, la rénovation énergétique permet aux foyers soucieux de protéger l’environnement d’améliorer les performances énergétiques de leur habitation. Elle leur permet ainsi de réduire leurs factures liées à la consommation d’énergie de faire un geste pour la planète. Afin de bénéficier des nombreux avantages qu’offrent les travaux de rénovation énergétique, ces derniers doivent impérativement être effectués par un professionnel compétent et qualifié. Comment trouver le bon artisan ? Combien coûtent ces travaux et quelles sont les aides possibles ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique désigne l’ensemble des travaux qui permettent d’améliorer la consommation énergétique d’un bâtiment. Elle permet de réaliser des économies d’énergie, entraînant ainsi une réduction des factures d’énergie, tout en offrant un meilleur confort aux habitants du logement. La rénovation énergétique s’inscrit dans une démarche écologique et est à cet effet encouragée par les pouvoirs publics à travers le monde.

Il existe plusieurs types de travaux de rénovation énergétique : les travaux d’isolation, les travaux sur la ventilation, l’installation d’un dispositif d’énergie renouvelable et les travaux sur le système de chauffage.

Comment trouver un artisan qualifié pour ses travaux de rénovation énergétique ?

Pour profiter des nombreux atouts qu’offre une rénovation énergétique, il est impératif que ces travaux soient réalisés par des professionnels du secteur. Il est donc nécessaire de faire preuve de prudence dans la recherche de votre artisan. Dans cette optique, n’hésitez pas à vous rendre sur une plateforme d’annuaire du bâtiment pour trouver un artisan pour vos travaux de rénovation énergétique. Si vous souhaitez confier vos travaux à un véritable professionnel, il est important de vous assurer que l’artisan choisi est bien certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’importance de la certification RGE

Créé en 2011, le label RGE garantit le professionnalisme d’un artisan et la qualité des prestations qu’il fournit. Il est par ailleurs indispensable de faire appel à des professionnels certifiés RGE pour bénéficier des aides financières de l’Etat pour les travaux de rénovation.

Cette qualification a une durée de vie de 4 ans au cours de laquelle l’artisan est obligatoirement soumis à un contrôle annuel. Ceci oblige le professionnel à actualiser constamment ses connaissances sur les normes techniques et réglementaires les plus récentes. Avec un artisan certifié RGE, vous pouvez être certain que vos travaux seront réalisés dans les règles de l’art.

travaux de rénovation énergétique pose de panneaux solaires photovoltaïques

Collectez tous les renseignements nécessaires avant de prendre une décision

Évitez surtout de faire confiance au premier artisan trouvé, même si vous n’avez aucune notion en rénovation énergétique. Prenez le temps de vous renseigner correctement pour ne pas finir avec des surfacturations ou des services de mauvaise qualité. Pensez également à demander des devis et à effectuer une comparaison entre plusieurs artisans avant de prendre votre décision finale.

Si vous préférez que vos travaux soient exécutés par un artisan spécialisé, assurez-vous que celui auquel vous vous intéressez dispose d’une qualification Qualibat 8621, ou qu’il bénéficie de l’appellation « Les Pros de la Performance Énergétique ».

Quelques conseils supplémentaires pour trouver le bon artisan

La recherche un artisan vous expose à plusieurs risques. En adoptant de bonnes pratiques, vous pouvez éviter certaines déconvenues.

Il est dans un premier temps important que d’anticiper vos travaux. Faire appel à un artisan lorsque vous êtes déjà dans une situation d’urgence peut véritablement vous desservir. Dans l’urgence, il y a en effet de grandes chances que vous contactiez un professionnel peu compétent ou que les tarifs qui vous sont proposés soient majorés. En outre, vous devez éviter de confier vos travaux de rénovation énergétique à un artisan sans vous renseigner sur lui au préalable. Prenez toujours le soin d’enquêter pour éviter toute déconvenue. Enfin, il est vivement recommandé de privilégier les artisans spécialisés, car ils disposent du savoir-faire et des compétences nécessaires pour mener à bien vos travaux.

En prenant en compte l’ensemble de ces recommandations, vous trouverez avec beaucoup plus de facilité un bon artisan RGE.

Quel budget prévoir pour des travaux de rénovation énergétique ?

Le coût des travaux de rénovation énergétique est relativement variable. En effet, il est fonction de la difficulté des travaux, de la qualité et de la marque des matériaux et des équipements utilisés ainsi que de la zone géographique du logement. Toutefois, le budget à prévoir dépend avant tout de la qualité du logement à transformer et de la performance énergétique désirée. Nous pouvons tout de même vous donner des fourchettes de prix afin que vous puissiez vous faire une idée.

Coût des travaux d’isolation

Quand il s’agit de l’isolation des toitures ou des combles, deux techniques sont utilisées : l’épandage et le soufflage. Généralement, la technique du soufflage se révèle plus coûteuse. Dans tous les cas, il faudra prévoir entre 18 et 53 euros/m² pour ces travaux, matériaux compris.

En ce qui concerne l’isolation des murs, le prix est de 40 euros/m² quand il est réalisé de l’intérieur et 110 euros/m² quand il est réalisé de l’extérieur. Pour un changement de châssis de fenêtre, il faudra compter entre 500 et 900 euros le m² avec la pose.

Coût des travaux d’optimisation du chauffage

L’achat d’une nouvelle chaudière est un investissement conséquent, mais très avantageux. Il en existe différents types dans le commerce et à des prix variés. Voici quelques montants indicatifs :

  • Les chaudières à gaz : entre 1500 euros et 4000 euros
  • Les chaudières à mazout : entre 4000 et 5000 euros
  • Les radiateurs d’eau : entre 50 et 1000 euros
  • Les radiateurs électriques : de 100 à 1200 euros
  • Les chauffe-eau solaires : entre 2500 et 3500 euros
  • Les chauffe-eau normaux : de 500 à 3000 euros

Coût de l’installation d’un dispositif d’énergie renouvelable

Pour faire des économies d’énergie, vous pouvez remplacer votre cheminée par un poêle en bois. Le rendement de ce dernier est en effet de 85%, contre 10% pour la cheminée. Les panneaux solaires sont également très efficaces, tout comme les éoliennes individuelles, les pompes à chaleur, ou encore les petites centrales hydrauliques.

Si vous optez pour un chauffage à pellets, vous devez prévoir entre 3000 euros et 4000 euros lorsqu’il s’agit d’un poêle à pellets, et entre 10000 euros et 25000 euros pour une chaudière à pellets. Les panneaux solaires coûtent quant à eux de 6000 à 7000 euros, installation comprise. Les pompes à chaleur aérothermiques sont de leur côté disponibles entre 6000 et 20000 euros. Enfin, les pompes à chaleur géothermiques coûtent entre 20000 et 40000 euros.

Quels aides peut-on obtenir pour ses travaux de rénovation énergétique ?

Une rénovation énergétique représente un important investissement financier pour la plupart des foyers. Fort de ce constat, l’Etat français a mis en place de nombreuses aides pour soutenir ce projet et favoriser une transition énergétique plus globale. Plusieurs dispositifs de financement sont en effet aujourd’hui mis en place en France et dans de nombreux états à travers le monde pour soutenir les projets de rénovation énergétique. Il s’agit principalement des subventions, des avantages fiscaux et des prêts.

Les subventions de l’Etat

La plupart des états membres de l’Union européenne accordent des subventions pour encourager les projets de rénovation énergétique. Celles-ci permettent d’obtenir une réduction notable sur les prix d’achat et de mise en place des équipements. Toutefois, ces aides sont généralement soumises à des critères de revenus et de situation. On compte parmi les subventions :

  • L’aide « Habiter mieux sérénité » octroyée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • La prime « Coup de pouce économies d’énergie »
  • La prime « Coup de pouce thermostat avec régulation performante »
  • L’aide des caisses de retraite
  • Ma PrimeRénov’

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux peuvent être d’une grande aide pour tous ceux qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Ils se traduisent par des exonérations fiscales ou encore des réductions d’impôts. Parmi les avantages les plus populaires se trouvent :

  • La réduction d’impôt « Denormandie »
  • L’exonération de la taxe foncière
  • La TVA à 5,5% pour les travaux permettant d’améliorer la qualité énergétique du logement
  • Le crédit d’impôt

Les prêts

Pour des projets de rénovation énergétique relativement coûteux, vous avez la possibilité d’obtenir des prêts. L’écoprêt à taux zéro fait partie des solutions les plus populaires mises en place par l’État français. Il permet de financer les travaux de votre propriété sans avoir à effectuer une avance en trésorerie et sans payer d’intérêts. Ce prêt est accordé aussi bien à des personnes physiques qu’à des sociétés civiles qui ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés.

En dehors de ce dispositif, il existe d’autres prêts, tels que les prêts proposés par les fournisseurs d’électricité, le prêt à l’accession sociale et le prêt à l’amélioration de l’habitat.

Si vous prévoyez la rénovation énergétique de votre logement pour améliorer son confort, renseignez-vous consciencieusement pour déterminer les différentes aides auxquelles vous pourriez avoir droit. Vous pourriez obtenir une belle réduction sur le coût de vos travaux.