Travaux Se chauffer sans gaspiller : les bons gestes

Se chauffer sans gaspiller : les bons gestes

À mesure que les appareils électroménagers s’ajoutent dans un ménage, les factures d’électricité ont tendance à grimper. La situation s’enlise aux premières chutes de température, car un système de chauffage peut consommer jusqu’à 20 à 30 % de l’énergie globale de la maison s’il n’est pas optimisé. Cet article vous propose de découvrir comment profiter de votre chauffage afin de faire des économies d’énergie.

Entretenir son système de chauffage

Un mécanisme de chauffage optimisé consomme moins d’énergie ; alors, vérifier le bon fonctionnement et ménager régulièrement votre chauffage relève de la première importance.

Si vous disposez d’une chaudière, faites-la réviser au moins une fois par an par un professionnel. Pour les radiateurs à eau, il est en général nécessaire de les épurer une fois par an, de préférence au début de la période de chauffe. Pour ce faire, mettez, un récipient en dessous du purgeur puis desserrez le purgeur à l’aide d’une pince ou d’un tourne-vice afin que l’air s’échappe. Lorsque de l’eau commence à sortir, vous pouvez le refermer. Votre radiateur est purgé.

Pour entretenir vos radiateurs électriques, décrassez fréquemment leurs grilles.

Maîtriser le chauffage de ses pièces

Maîtriser le chauffage de vos pièces peut vous faire économiser considérablement sur vos dépenses de chauffage. Selon les études, si vous baissez votre température de chauffage d’un seul degré, vous pouvez réaliser 7 % d’économie sur vos factures d’énergie. La température conseillée au sein d’un logement est de 19 degrés en journée et de 16 degrés la nuit lors d’une absence pendant la journée.

En cas d’absence prolongée, vous pouvez diminuer davantage votre régime ambiant de chauffage afin de simplifier votre consommation d’énergie. Mesurez la température ambiante de vos pièces grâce à un thermomètre et ajustez la puissance de votre chauffage à vos besoins. Pour que vos mesures soient exactes, ne placez pas votre thermomètre sur les parois donnant sur l’extérieur de votre habitat, mais le plus au centre possible de vos pièces à vivre.

Si vous disposez d’un radiateur à eau chaude, vous pouvez y installer un robinet thermostatique. Ce système permet au radiateur d’adapter automatiquement la puissance de chauffage pour maintenir une température définie dans la pièce.

Retenir la chaleur à l’intérieur

Les nouvelles techniques permettent d’obtenir beaucoup plus de calories pour la même quantité d’énergie. Mais si gagner de l’énergie est bien, retenir la chaleur générée à l’intérieur est tout autant bénéfique. Une bonne étanchéité au niveau des combles, des joints de fenêtres ou des portes empêche que la chaleur de l’intérieur ne s’échappe. La mesure peut se renforcer par des rideaux aux fenêtres ou encore des tapis au sol. Vous pourrez ainsi faire des pauses de chauffage sans que les pièces ne perdent leur chaleur ambiante.

En tout état de cause, que vous optiez pour un chauffage électrique, au fioul, au gaz ou encore au bois, l’important dans le moyen de chauffage c’est qu’il soit le plus indépendant possible du système.