Décoration et intérieur Déco : comment bien choisir son parquet ?

Déco : comment bien choisir son parquet ?

Revêtement de sol chaleureux et particulièrement tendance, le parquet a également l’avantage de pouvoir s’adapter à tous les styles de décoration intérieure. Ce type de revêtement de sol est plus que jamais incontournable dans les logements, même si son choix n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. En effet, plusieurs critères doivent être pris en compte, tant les nombreuses variétés qui existent et leurs technicités peuvent compliquer la donne. S’agissant d’un investissement sur le long terme, il est évidemment hors de question de se tromper dans le choix de ce revêtement. Découvrez ici quelques astuces qui vous aideront à choisir votre parquet.

Faites votre choix en fonction du type de parquet

Massif, flottant ou contrecollé, blanc ou foncé, rustique ou épuré, large ou étroit, il existe de nombreux modèles de parquet disponibles pour tous les goûts, dans tous les styles et pour tous les besoins. Pour ne pas vous tromper dans votre choix, il est essentiel de connaître les différents types de parquets disponibles sur le marché, ainsi que leurs caractéristiques. Qu’il s’agisse d’un revêtement simple, moderne ou encore d’un parquet haut de gamme, la plupart des modèles disponibles sont généralement accessibles à tous les budgets.

Le parquet en bois massif

Il s’agit sans doute d’un des revêtements de sol les plus utilisés dans les maisons de style ancien. C’est en effet l’un des premiers choix des adeptes de parquet comme solution de revêtement du sol. À la fois élégant et robuste, s’il est bien entretenu, le parquet massif peut avoir une durée de vie pouvant dépasser les 100 ans.

Si vous avez prévu d’installer un parquet massif dans une pièce d’eau, les experts recommandent généralement d’opter pour du bois exotique imputrescible comme le teck, le chêne ou le merisier par exemple. Du point de vue de ses caractéristiques techniques, ce type de revêtement est équipé de lames dont les longueurs peuvent varier de 3 à 6 mètres. Quant aux largeurs, elles sont souvent comprises entre 50 et 70 mm, pour une épaisseur totale de 23 millimètres. La pose peut parfois s’effectuer sur des lambourdes ou sur un autre type de support, en fonction de vos préférences.

parquet contrecollé haut de gamme

Le parquet contrecollé ou flottant

Généralement composé de trois couches, le parquet flottant ou contrecollé est de plus en plus répandu. La couche principale, c’est-à-dire celle du dessus, est souvent fabriquée en bois noble. Elle constitue la couche d’usure de votre parquet. Quant à celle du milieu, elle sert de support à la couche de décoration. Elle est souvent fabriquée avec des matières comme le bouleau ou le pin. Enfin, la troisième couche constitue la couche de contre-balancement du parquet. Son rôle est d’assurer la stabilité de votre revêtement de sol.

Ce type de parquet a en effet l’avantage d’offrir une bonne stabilité et une bonne résistance face aux craquements. En ce qui concerne ses caractéristiques techniques, le parquet flottant dispose de lames dont l’épaisseur varie souvent entre 14 et 23 millimètres. Ses dimensions s’adaptent à toutes les techniques de pose. On peut également trouver des modèles dont l’épaisseur varie entre 8 et 10 millimètres.

Le parquet stratifié

Il ne s’agit pas en réalité d’un parquet à proprement parler, car il n’est constitué d’aucune essence de bois. S’il est classé dans la catégorie des parquets, c’est surtout à cause de son support en aggloméré qui permet d’accueillir un papier décor dont la structure imite parfaitement le bois. Comme la plupart des parquets, le revêtement stratifié est également composé d’une couche d’usure. On trouve également des modèles stratifiés capables de reproduire à la perfection la texture et les reliefs du bois.

Faible en épaisseur, le parquet stratifié bénéficie d’une grande largeur pouvant dépasser les 20 centimètres. Il s’agit également du type de revêtement le moins cher, comparé aux deux autres (flottant et massif). Très facile à installer, il est souvent caractérisé par des lames dotées de rainures ou d’un simple système autobloquant. Enfin, contrairement aux revêtements en bois massif ou contrecollés, le parquet stratifié dispose d’une moindre solidité. La technique idéale pour son installation est celle de la pose flottante.

Choisissez votre parquet en fonction de son style

Le choix d’un revêtement de sol dépend aussi de l’ambiance que vous souhaitez donner à votre intérieur. Pour vous aider dans votre choix, voici une présentation des différents styles de parquets que vous pouvez trouver sur le marché.

Le parquet en bois foncé

Le parquet en bois foncé est connu pour apporter une ambiance authentique à votre intérieur. On le retrouve généralement dans les anciennes maisons ou dans les vieux appartements. Ce type de parquet offre souvent un rendu chic et classique. Outre son caractère sobre et moderne, le parquet en bois foncé est également symbole d’exotisme. Son installation change complètement l’ambiance d’une pièce.

Pour une meilleure adaptation à votre décoration intérieure, il est souvent recommandé d’éviter de l’installer dans des pièces avec des murs sombres. Lorsque vous avez par exemple des murs peints en violet, il est déconseillé de choisir un parquet orangé. Ceci permet de ne pas alourdir davantage l’ambiance de la pièce. Cependant, vous avez la liberté de jouer sur les formes et les matières de votre mobilier lorsque vous optez pour ce type de revêtement.

parquet salon

Le parquet en bois clair

Contrairement au parquet en bois foncé, le bois clair, blond ou gris mise davantage sur les couleurs de votre revêtement. Ce type de parquet apporte une ambiance moderne et un style de type scandinave à votre décoration intérieure. Votre appartement ou votre maison offrira alors une atmosphère douce et chaleureuse, et le parquet illuminera véritablement la pièce dans laquelle il sera installé. Pour accentuer les effets de votre parquet, optez pour des teintes claires, neutres ou pastel pour la peinture de vos murs.

En ce qui concerne le mobilier, privilégiez les meubles de couleur claire afin de créer une meilleure harmonisation dans votre pièce. En revanche, si vous optez pour des meubles en bois, des couleurs foncées ou chaudes apporteront une touche de modernité à votre décoration intérieure. Le parquet en bois clair convient parfaitement pour la décoration d’un salon ou d’une chambre.

Vérifiez la technique de pose de votre parquet

Avant de choisir votre parquet, il est indispensable de vérifier la technique de pose afin de connaître celle qui sera la mieux adaptée à la configuration de votre sol. En effet, la pose du parquet dépend en grande partie des spécificités du support (chauffage au sol par exemple) et de la nature du parquet (massif, contrecollé, stratifié).

La technique utilisée dépend également du système d’assemblage des lames (languette, rainure, système CLIC), mais aussi de l’utilisation des lieux, c’est-à-dire de l’intensité du trafic dans votre maison (intense, modéré). On distingue généralement trois techniques de pose.

La pose flottante

Plus économique, cette technique de pose est la plus employée dans les logements, en construction comme en rénovation, car elle est sans doute la plus simple à mettre en place. La pose flottante consiste en effet à poser directement les lames de votre parquet au sol. Contrairement aux deux autres techniques de pose, les lames du parquet ne sont pas fixées, mais simplement reliées les unes aux autres par un clic.

La rapidité de la pose fait également partie des avantages de cette technique. Cependant, ce type d’installation peut, au fil du temps, devenir instable. Elle fait également partie des installations les plus bruyantes à la marche. C’est la raison pour laquelle il est souvent recommandé de la réaliser dans les étages, en prenant soin de poser une sous-couche isolante afin d’améliorer ses performances phoniques et acoustiques.

La pose clouée

Encore appelée « pose séculaire », la pose clouée consiste, comme son nom l’indique, à clouer le parquet reposant sur des éléments directement placés au sol (les lambourdes par exemple). L’utilisation de cette technique nécessite l’intégration d’un isolant. L’un des avantages de ce type d’installation est qu’il permet d’élever votre sol. La pose clouée offre également une bonne stabilité du bois qui est efficacement isolé de la surface du sol.

Cette technique convient parfaitement aux parquets massifs ayant au minimum 23 mm d’épaisseur. Attendez-vous toutefois à des craquements, même si cela ajoute, d’une certaine manière, un peu de charme à votre revêtement.

La pose collée

Il s’agit de la technique idéale pour les parquets contrecollés et massifs. Comme vous l’aurez deviné, la pose collée consiste à appliquer une colle spécifique sur la surface du sol avant d’y poser votre parquet. La colle peut être appliquée sur une chape de ciment, sur une dalle ou sur un panneau aggloméré. L’un des avantages de ce type de pose est qu’il permet de maintenir efficacement votre parquet.

Il convient également à tous les motifs de parquet (point de Hongrie, à bâtons rompus, Versailles, à l’anglaise). Pour réussir votre installation, il est souvent conseillé d’allumer le chauffage au sol environ trois semaines avant la pose et l’arrêter pendant toute la durée des travaux.

installation parquet pose

Le choix d’un parquet : les autres critères à prendre en compte

Avant de faire votre choix, il est essentiel de vérifier certains détails sur le type de revêtement que vous allez choisir. Il s’agit entre autres de la stabilité du parquet. Qu’il s’agisse d’un parquet contrecollé ou d’un parquet massif, la stabilité de votre revêtement est un critère déterminant qu’il est important de ne pas négliger. En effet, certains modèles de parquet offrent une meilleure performance par rapport à d’autres. Même si ceci dépend en partie de la technique de pose, veillez à ce que le modèle choisi offre une bonne stabilité. Ceci permet de réduire au maximum les craquements.

Un autre critère à ne pas négliger est également celui du choix des plinthes. Vous pouvez en trouver sous différentes formes (moulurées, simples, plus ou moins hautes). Le choix des plinthes peut correspondre à la couleur de vos meubles ou à celle de vos murs, mais aussi à la teinte de votre parquet.

Le parquet fait partie des revêtements de sol préférés des Français. En effet, avoir un beau parquet peut totalement transformer l’ambiance d’une pièce et rendre la décoration de votre intérieur beaucoup plus chaleureuse. Devant la large gamme disponible sur le marché, il peut parfois s’avérer difficile de faire le bon choix. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise de rénovation ou à un spécialiste des revêtements du sol.