Décoration et intérieur La couette en duvet pour rester au chaud cet hiver

La couette en duvet pour rester au chaud cet hiver

La couette en duvet est tout particulièrement appréciée pour sa douceur ainsi que la chaleur qu’elle nous apporte pendant l’hiver. Elle permet en effet de profiter d’un confort absolu malgré les nuits froides. Découvrez dans ce guide les avantages de la couette en duvet, ainsi que les critères que vous devez prendre en compte au moment de l’achat de votre literie.

Découvrez les points forts de la couette en duvet pour l’hiver

Les avantages de la couette avec garnissage en duvet sont nombreux et variés.

Un pouvoir gonflant supérieur avec le duvet

Qu’il s’agisse du duvet d’oie ou de canard, la couette en duvet vous offre un gonflant satisfaisant et incomparable. Le garnissage ne risque en effet pas de se tasser au fil du temps ou après les lavages. Il reprend facilement sa forme et son volume initial lorsqu’on le secoue. De même, l’élasticité du garnissage est garantie par les petites plumettes.

Une couette avec une longue durée de vie

La couette en duvet doit également son succès à sa durée de vie qui est supérieure à celle de la couette synthétique. Elle conserve plus longtemps ses propriétés thermorégulatrices et est synonyme de grande qualité avec un garnissage naturel qui vous accompagnera durant de nombreuses années. Le duvet assure en effet une protection efficace naturelle contre le froid et l’humidité. Son rôle est le même quand il sert de garnissage pour votre couverture. Vous transpirez moins grâce à la bonne circulation de l’air et l’évacuation de l’humidité.

Si vous recherchez un confort absolu et une excellente régulation thermique, investissez donc dans une couette en duvet pour cet hiver et profitez ainsi d’une sensation cocooning. En fonction de la qualité choisie et avec un bon entretien, sa durée de vie peut aller de 5 à 10 ans. Misez sur des produits de marques réputées pour leur conception haut de gamme et leur praticité. Privilégiez des couettes naturelles très légères et idéales pour se protéger du froid.

Des propriétés anti-acariennes et anti-allergiques

Les qualités de la couette en duvet neuf limitent considérablement le risque de développement des acariens. Des études ont en effet démontré que le volume d’acariens présent dans une couette en duvet est inférieur à celui d’un modèle synthétique. C’est la raison pour laquelle la couette en duvet est recommandée aux personnes qui souffrent d’allergies.

Les adjuvants, ainsi que les traitements spéciaux anti-acariens, deviennent redondants avec les propriétés anti-acariennes naturelles qu’on retrouve dans la couette en duvet. Notez par ailleurs que les normes européennes sont strictes en ce qui concerne les conditions de stérilisation, d’étuvage et de dépoussiérage de duvet.

Couette en duvet hiver, literie

Couette en duvet : quelles différences entre le duvet de canard et le duvet d’oie ?

Au moment de choisir votre couette en duvet, vous aurez le choix entre deux options : le duvet de canard et le duvet d’oie.

Le duvet de canard

La grappe de duvet de canard mesure en moyenne près de 1,5 cm. Généralement, plus elle est grande et plus la puissante thermique sera élevée. Son pouvoir gonflant est élevé avec un indice Cubic Inch (cuin) estimé à plus de 550 cuin, jusqu’à 800 cuin pour les modèles de grande qualité. Ce chiffre désigne le volume que prend le duvet après une certaine durée sous compression.

L’échelle de cet indice pour les couettes synthétique est située entre 300 cuin et 400 cuin. Ainsi, plus la résistance à la compression est élevée, meilleure est la capacité d’isolation thermique. Toutefois, même si le duvet de canard dispose d’un pouvoir isolant et thermique important, le duvet d’oie offre des performances supérieures.

Le duvet d’oie

La structure du duvet d’oie permet d’emmagasiner un volume d’air supérieur en comparaison avec le duvet de canard. Les grappes de duvet d’oie ont en effet un diamètre supérieur et mesurent environ la taille d’une pièce d’un euro. La couette en duvet d’oie offre ainsi plus de chaleur et de pouvoir gonflant. De plus, son garnissage est inférieur en grammage par mètre carré pour un même confort thermique. De ce fait, les couettes et les édredons en duvet d’oie sont plus légers pour un apport de chaleur égal.

En termes de prix, une couette en duvet d’oie est plus onéreuse. En effet, le duvet d’oie est plus rare, car il y a moins d’élevage d’oies que de canards. Sa rareté a un impact sur son coût et il est souvent importé.

Couette, duvet d'oie et duvet de canard

Choisissez votre couette en duvet : la composition, le grammage et les autres critères à prendre en compte

Retenez que plus la couette contient de duvet et plus elle sera isolante. Vous devrez donc faire une comparaison du garnissage pour faire le bon choix. Avec un taux de 90 % de duvet neuf, vous bénéficiez d’une qualité optimale, soit une couette haut de gamme. Un modèle doté en revanche d’un pourcentage de duvet inférieur à celui de la plume sera plus lourd ou moins chaud à grammage égal. La qualité sera alors moindre. Pour une couette d’hiver, composée à 90 % de duvet, il est conseillé de compter un grammage de 300 gr/m² au minimum.

Une couette hiver conviendra aux plus frileux dormant dans des pièces non chauffées la nuit (température entre 14 °C et 17 °C). Pour les hivers doux ou les pièces entre 17 °C et 21 °C, on peut opter pour une couette en duvet mi-saison.

L’indice de chaleur et le pouvoir gonflant à privilégier

L’indice de chaleur est un indicateur précieux qui vous permettra de faire une évaluation de la performance thermique de la couette. Une literie ou une couverture chaude vous apporte une sensation cocooning qui vous réchauffe au mieux. L’échelle du classement va généralement de « très léger » à « très chaud », en passant par « tempéré ». L’indice de chaleur s’exprime parfois en TOG: il varie de 3 TOG pour une couette très légère jusqu’à 13,5 TOG pour un modèle très chaud.

Quant au pouvoir gonflant, comme nous l’avons souligné plus haut, il s’exprime en cuin et désigne la capacité d’isolation thermique du duvet. Sa valeur n’est souvent pas indiquée pour les couettes bon marché. Si vous recherchez une qualité de prestige, alors optez pour un duvet de canard de 700+ cuin ou un duvet d’oie de 650 cuin.

L’enveloppe du duvet et le piquage : des critères de choix essentiels

La qualité des modèles de couette varie également selon l’enveloppe de duvet et le piquage. La qualité de l’enveloppe est essentielle, afin que le duvet et les plumettes ne s’échappent pas. Pour les garnissages naturels, il est préférable d’avoir une enveloppe en percale de coton avec un tissage d’environ 100 fils/cm² (minimum).

Pour le piquage, tournez-vous vers un piquage en carreaux cloisonnés pour maintenir une épaisseur constante de garnissage et optimiser la circulation de l’air. Cette option a l’avantage de garder le duvet en place grâce à l’entretoise. Elle assure la conformité du confort en offrant une épaisseur homogène à la couette.

bien choisir une couette d'hiver, garnissage, indice de chaleur

Les certifications, des gages de qualité

De nombreuses normes encadrent et certifient la qualité des couettes en général. On distingue en la matière la certification Oeko-Tex. Il s’agit d’un label universel de qualité qu’on retrouve sur les couettes bio répondant au Standard 100, l’une de ses certifications. Elle apporte la garantie que votre couette hiver ne contient pas de substances qui peuvent se révéler nocives pour votre peau, votre santé ou l’environnement. Le label trace les matières premières utilisées depuis la source jusqu’au produit final. Vous pouvez également faire confiance au « Made in France » qui est très réglementée et ne s’applique qu’aux produits fabriqués sur le territoire français.

Duvet neuf ou duvet d’occasion ?

Au moment d’acheter votre couette en duvet, vous devrez faire attention quant aux mentions sur la description. Si vous ne voyez pas le terme « neuf » ou s’il y a une mention « éco-responsable », alors sachez que c’est un duvet d’occasion. N’oubliez pas que seul un duvet neuf de canard ou d’oie est en mesure d’offrir des fibres gonflantes, non écrasées et non abîmées. Il capte l’air de manière plus efficace et conserve la chaleur au mieux.

Le duvet de récupération est un duvet recyclé qui a déjà été utilisé dans les matelas ou les oreillers. Il ne dispose donc plus du même pouvoir gonflant et a tendance à s’affaisser très rapidement. De plus, le flocon peut être abîmé et des fibres cassées se détachent alors.

Couette en duvet hiver : quelles dimensions choisir ?

Choisissez une couette en duvet dont les dimensions sont adaptées à la taille de votre lit pour obtenir un grand confort et un bon sommeil. Cela permet aussi d’assurer une certaine élégance à la chambre. Il serait plus judicieux d’avoir des retombées de 40 à 50 cm de chaque côté du lit. Vous trouverez sur le marché des couettes en duvet d’hiver pour lit single, des couettes pour les lits doubles et des couettes pour enfant.

La couette en duvet d’hiver est parfaite lorsqu’on souhaite se protéger du froid et profiter de nuits paisibles. Toutefois, vous devrez prendre en compte certains critères afin de faire le meilleur choix. Privilégiez les fabricants offrant des gages de qualité pour obtenir un modèle durable et performant.