Immobilier Qu’est ce qui différencie un agent immobilier d’un mandataire?

Qu’est ce qui différencie un agent immobilier d’un mandataire?

SHARE
différence entre agent et mandataire

Dans le secteur de l’immobilier, on trouve de nombreuses professions que l’on a souvent du mal à différencier : agent immobilier, mandataire, diagnostiqueur immobilier, expert immobilier, conseiller, etc. Lorsque vous êtes impliqué dans une transaction immobilière, il est important de savoir le rôle et la fonction de la personne à qui vous vous adressez. Un agent immobilier et un mandataire immobilier ne réalisent pas les mêmes actions, et n’ont pas forcément les mêmes objectifs. Dans cet article, on s’intéresse justement à la différence entre un agent immobilier et un mandataire.

Agent immobilier : une profession réglementée

L’activité d’agent immobilier est particulièrement encadrée par la loi. Pour exercer sa fonction, il doit détenir une carte professionnelle (la carte T), qu’il soit agent immobilier indépendant ou rattaché à un réseau. Pour obtenir cette carte T l’agent immobilier doit :

  • Être en possession d’un diplôme BTS profession immobilière ou d’un Bac+3 commercial, économique ou juridique (lié à la formation expert immobilier).
  • Exercer pendant 3 ans au moins, un emploi subordonné lié à l’immobilier. Sans diplôme, il faut accumuler 10 ans d’expérience professionnelle en travaillant chez un agent immobilier, 4 ans s’il a un statut de cadre.
  • Justifier une garantie financière permettant le remboursement des fonds, effets ou valeurs qu’il détient, auprès d’un organisme bancaire ou d’une organisation adaptée. Cette garantie doit s’élever à 110.000 euros au minimum. (30.000 euros pour les deux premières années d’exercice dans des cas particuliers).
  • Souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Il faut également présenter un casier judiciaire propre. L’agent ne peut pas exercer s’il a fait l’objet d’un prononcé d’une mesure de faillite personnelle, d’une interdiction d’exercer au moins pendant 6 mois une profession libérale, d’une radiation des fonctions d’administrateur ou de mandataire judiciaire.

Une fois en possession de la carte T, l’agent immobilier peut travailler en agence. Il est en capacité de réaliser des estimations de bien, des visites, des propositions de mandats à ses clients et il peut diffuser des annonces. L’agent immobilier est rémunéré en pourcentage de prix de vente, généralement compris entre 5 à 10%.

Mandataire : être indépendant

Le mandataire lui, est avant tout un agent commercial. On le désigne d’ailleurs comme mandataire indépendant, d’agent commercial en immobilier ou encore de conseiller immobilier. Comme son nom l’indique, son activité est réglementée par un mandat, qui peut être donné par une agence immobilière. En fait, un agent immobilier peut avoir sous sa tutelle une équipe entière de mandataires immobiliers. Vous comprenez ainsi la nuance : le mandataire n’exerce pas pour son propre intérêt, mais pour l’intérêt d’un client.

L’avantage est qu’il n’a pas besoin d’être en possession d’une carte professionnelle, ou d’avoir réalisé des études dans l’immobilier. Son activité est seulement encadrée par le mandat et le statut qu’il prend. Le mandataire peut soit exercer en tant qu’autoentrepreneur, soit en tant que travailleur non salarié. Le système de rémunération est assez similaire puisque les deux fonctionnent par le biais de factures de prestations.

Ainsi, le mandataire exerce en fonction des mandats qu’on lui fournira (c’est à lui de se mettre en position de recevoir des propositions). Ces mandats sont en fait des contrats par lesquels un vendeur donne le pouvoir à une autre personne physique ou morale, sur son patrimoine immobilier. Il existe plusieurs types de mandats en fonction de l’activité requise par le vendeur : mandat de vente, (simple, exclusif, co-exclusif, semi-exclusif) mandat de commercialisation, mandat d’achat et mandat de gestion locative. Chacun de ses mandats inclut des clauses et des règles précises, délimitant le champ d’action du conseiller immobilier.

Le mandataire ne peut cependant jamais réaliser la signature du compromis de vente ou la signature de l’acte authentique de vente. Ces procédures sont limitées aux personnes détentrices d’une carte professionnelle T.