Immobilier Comment calculer les commissions d’un agent immobilier ?

Comment calculer les commissions d’un agent immobilier ?

SHARE
agent immobilier en costume

Vous vendez votre bien immobilier et vous avez choisi de le confier à un expert ? Un choix raisonnable et gage d’efficacité. Mais vous devrez payer des frais d’agence dont le montant est loin d’être négligeable et parfois un peu opaque. Comment sont calculés les honoraires d’une agence immobilière ? Est-il possible de les négocier ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les commissions des agents immobiliers.

Commissions des agents immobiliers : comment les calculer ?

Les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi. Les agences immobilières sont libres de fixer leurs honoraires comme elles l’entendent. En revanche, elles sont soumises à une obligation de transparence. Les frais d’agence pratiqués doivent être affichés publiquement, de façon claire et lisible, sur leur site internet ou sur leur vitrine. Généralement, vous retrouvez ces barèmes exprimés en pourcentage. Pour chaque logement affiché en vente, vous verrez aussi les prix publiés en TTC suivi de la mention « FAI », c’est-à-dire frais d’agence inclus.

Concrètement, comment sont calculées les commissions des agents immobiliers ? Dans la grande majorité des cas, c’est simplement un pourcentage qui est appliqué au prix de vente. Par exemple pour un appartement vendu 200 000 €, si l’agence pratique une commission de 5 %, alors les honoraires seront de 10 000 €. Même si les honoraires sont libres, on observe une moyenne sur le marché, qui oscille entre 3 et 10 %.

En général, ces taux sont dégressifs, c’est-à-dire que plus le prix de vente du bien est élevé plus le pourcentage est faible.

Ces frais correspondent aux coûts structurels et fixes de l’agence (locaux, communication, salariés…). Une partie est également reversée à l’agent immobilier en guise de rémunération pour son travail. Découvrez notre article sur le chasseur d’appartement.

Qui paye les commissions des agents immobiliers ?   

Il est d’usage que le paiement de ces frais revienne au propriétaire donc au vendeur. Mais là encore il n’y a pas de règle stricte aux yeux de la loi. Dans tous les cas, il est indispensable que le payeur soit bien identifié dans le mandat.

Le paiement des commissions des agents immobiliers est conditionné à la réalisation de la vente. Il n’y a pas besoin de verser d’avance ou d’acompte. Le règlement des honoraires est à effectuer après la signature de l’acte de vente chez le notaire.

Comment réduire les frais d’agence immobilière ?

Même si le barème est clairement affiché, les commissions des agents immobiliers peuvent faire l’objet d’une négociation.

  • Faites jouer la concurrence et comparez les agences avant de signer un mandat. Vous aurez ainsi une 1e arme de négociation et certaines agences pourront baisser leur commission et s’aligner sur leurs concurrents. Dans les régions où le marché est tendu, avec une forte demande, un agent immobilier préférera signer un mandat en baissant ses honoraires plutôt que de passer à côté.
  • Envisagez le mandat exclusif comme levier de négociation. Vous pouvez proposer un mandat exclusif à un agent, en échange d’une commission réduite. Si vous accordez l’exclusivité de votre bien à l’expert, vous lui garantissez de ce fait une rémunération lors de la vente. Un argument qui joue en votre faveur pour négocier.

Pensez aux agences immobilières à commission fixe  

De nouvelles agences immobilières 2.0 existent sur le marché et sont révolutionnaires notamment par leurs commissions beaucoup plus faibles que les réseaux traditionnels. Elles peuvent représenter une solution si vous cherchez des frais d’agence réduits. Ces nouveaux modèles d’agence immobilière proposent le plus souvent des commissions fixes quelles que soient la taille et la valeur de votre logement. Là aussi, vous ne payez que si la vente est effective.