Immobilier Loi Pinel 2018 : le dispositif sera-t-il encore avantageux ?

Loi Pinel 2018 : le dispositif sera-t-il encore avantageux ?

0
Immobilier, Loi Pinel 2018, investissement locatif
Immobilier, Loi Pinel 2018, investissement locatif

2017 va se terminer dans quelques jours, et la nouvelle reforme sur le dispositif Pinel va entrer en vigueur. Si jusqu’ici, ce dispositif pouvait profiter à des zones urbaines, comme celles se trouvant en province, ce ne sera plus le cas à partir de 2018. Seules quelques communes situées dans les zones éligibles pourront en profiter. Il convient alors de connaître quels sont les avantages et les inconvénients de cette nouvelle réforme, pour bien entamer son investissement locatif à partir de l’année prochaine.

Quelles sont les zones qui peuvent profiter de la loi Pinel, et pourquoi ?

Conçu pour favoriser l’investissement locatif dans l’Hexagone, les conditions de la loi Pinel vont changer à partir de 2018. Et cette loi ne pas plus profiter qu’à une partie se trouvant dans les zones éligibles. Dès l’année prochaine, seules les zones A, Abis et B1 pourront profiter pleinement de la prolongation de la loi Pinel sur un délai supplémentaire de 4 ans. Quant aux zones B2 et C, elles pourront toujours profiter de la loi Pinel 2018, et ce jusqu’en début 2019.

Cette décision étant prise afin d’équilibrer le nombre de constructions nouvelles dans toute l’Hexagone. En effet, force est de constater que les Français se concentrent de plus en plus dans les villes, en laissant les terres côtières à l’abandon.

Les avantages de la loi Pinel 2018

La loi Pinel propose une défiscalisation très avantageuse. Elle permet à tous les investisseurs qui acquièrent un bien neuf et qui le mettent en location de profiter déduction d’impôts intéressante. Avec selon le dispositif Pinel, plus on met en location le bien, plus l’abattement fiscale s’avère intéressant. La mise en location du bien neuf pour une durée de 6 ans permet une défiscalisation de 12% sur le prix d’achat du bien. Si la location est d’une durée de 9 ans, la déduction est de 18%. Cet engagement va jusqu’à 12 ans, en vous faisant profiter d’un abattement fiscal de 21%.

Par ailleurs, les conditions d’investissement immobilier patrimonial est également plus qu’intéressant. Il faut néanmoins noter que la réduction d’impôt soit limitée à 2 investissements par an au maximum.