Travaux Crédit isolation : quel avenir en 2021 ?

Crédit isolation : quel avenir en 2021 ?

SHARE

Les travaux d’isolation continuent parfois de représenter à tort un obstacle pour les propriétaires, bailleurs ou occupants d’une habitation. Non seulement du fait de l’ampleur des travaux, mais surtout au niveau de leurs coûts. Toutefois, faire réaliser des travaux d’amélioration de performance énergétique vous permet de réduire considérablement vos factures, de faire un geste écoresponsable et de bénéficier d’un meilleur confort. Pour encourager les propriétaires à procéder à ces travaux, le gouvernement a mis en place plusieurs aides. Quelles sont-elles ?

MaPrimeRénov’, le nouveau CITE pour les travaux de rénovation énergétique

En fonction de l’habitation, réaliser des travaux d’isolation des combles, des planchers ou des murs peut être très onéreux. Dans le cadre de son Plan Climat, le gouvernement souhaite que chaque foyer se dote des bons équipements énergétiques. Pour ce faire, il a déployé un arsenal d’aides et de primes destinées aux travaux d’isolation. Parmi elles, il y a eu le CITE ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique. Il s’agissait d’un dispositif fiscal permettant de financer les travaux d’amélioration énergétique. Celui-ci a été abandonné en 2020 et a laissé place à MaPrimeRénov‘. Le CITE reste toutefois valable pour les personnes ayant entrepris leurs travaux en 2020.

MaPrimeRénov’ est entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Elle permet de fusionner le CITE et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle était alors réservée aux ménages modestes. La condition est toutefois que l’habitation ait été achevée il y a plus de deux ans. Elle doit également être occupée à titre de résidence principale. Mais depuis le 1er janvier 2021, tous les ménages sont éligibles à MaPrimeRénov’. Le montant de la prime sera toutefois à hauteur du revenu de chaque ménage. Le montant de l’aide peut ainsi aller jusqu’à 10 000 euros et s’étendre jusqu’à cinq ans en fonction des travaux.

Isolation rénovation énergétique

Travaux d’isolation : les autres alternatives

Outre MaPrimeRénov’, les ménages peuvent également profiter d’autres offres de crédit. Celles-ci seront octroyées dès l’année suivant les réparations, notamment le temps de régulariser les documents.

La prime Énergie ou prime CEE

Parmi ces aides gouvernementales, il y a la prime CEE ou Certificats d’économies d’énergie. Les CEE concernent tous les types de travaux d’isolation. Ils offrent aux particuliers la possibilité d’améliorer leur performance énergétique. Le but est toujours de réaliser des économies d’énergie. Le montant de la prime CEE sera proportionnel aux revenus de chaque ménage.

L’Éco PTZ 2021

Pour vos travaux d’isolation, vous pourrez également avoir recours à l’Éco-prêt à taux zéro. Il s’agit d’une aide que vous pourrez contracter auprès des banques signataires d’une convention avec l’État. Ce prêt sera ainsi remboursable pour une durée maximale de 15 ans et sans intérêt. Le montant alloué est à hauteur de 7 000 à 30 000 euros. L’Éco PTZ concerne tous travaux d’isolation thermique (toit, murs, fenêtres…) et d’installation d’équipements de chauffage.

Pour la réduction de l’achat du matériel nécessaire aux travaux, vous pourrez également avoir recours à la TVA 5,5%. Elle s’appliquera directement sur le devis sans aucune formalité particulière. Cette TVA ne s’appliquera toutefois pas si vous comptez réaliser vous-même les travaux. D’ailleurs, pour toutes ces aides, l’intervention d’un professionnel certifié RGE est obligatoire. Sans quoi, vos travaux ne seront pas éligibles.