Travaux Changer une fenêtre : comment prendre les cotes ?

Changer une fenêtre : comment prendre les cotes ?

prendre cotes changer fenetre

Pour prendre les cotes de vos fenêtres, vous n’avez pas besoin de matériel spécifique, il vous suffit simplement de vous munir d’un mètre. En revanche, les mesures que vous allez relever peuvent s’avérer inexactes si vous ne le prenez pas au bon endroit et selon la bonne méthode. Heureusement, vous avez pris le temps de chercher l’information. Voyons ensemble comment prendre les cotes pour changer une fenêtre.

La règle d’or

Pour prendre les cotes, vous n’allez pas seulement mesurer les bords de votre tableau. Vous devez systématiquement prendre les mesures en 3 points différents (haut, milieu et bas), pour la largeur et pour la hauteur. Lorsque vous remplirez les dimensions en commandant sur www.fenetre24.com par exemple, vous indiquerez les plus petites mesures que vous aurez relevées.

Si par exemple, vous avez relevé les 3 mesures suivantes pour la hauteur : 150,4 cm à gauche ; 149,8 cm au milieu ; 150,6 cm à droite, vous indiquerez la plus faible : 149,8 cm.

Les différents types de pose

Selon le type de pose, vous n’allez pas prendre les cotes de la même manière. On distingue 4 différents types de pose :

  • Pose en applique. C’est la méthode la plus utilisée. La fenêtre est posée en façade, contre le mur intérieur de la maçonnerie. Elle est fixée par des équerres à l’intérieur de l’habitation. On préconise la pose en applique pour les constructions neuves et les rénovations (dépose total des anciennes menuiseries) où l’isolation est faite par l’intérieur.
  • Pose en tunnel. Cette méthode convient à la pose d’une nouvelle fenêtre neuve sans cadre existant où l’isolation est faite par l’extérieur, ou au remplacement d’une fenêtre ancienne en enlevant l’ancien cadre.
  • Pose en rénovation. On enlève les ouvrants et on fixe une fenêtre complète en conservant les anciens dormants bois.
  • Pose en feuillure. On utilise cette méthode exclusivement sur les constructions anciennes. On insère la nouvelle fenêtre dans les encoches spécifiques prévues dans la maçonnerie.
    Au préalable, vous devez donc identifier quel type de pose est le plus adapté à votre logement. Vous pourrez ensuite prendre les cotes selon la méthode appropriée.

Prendre les cotes selon la pose

Voyons ensemble comment relever les mesures selon le type de pose, pour choisir ses fenêtres. N’oubliez pas de respecter la règle d’or.

Pose en applique

Vous allez relever les mesures de l’ouverture après finition, c’est-à-dire, les cotes à l’intérieur du tableau fini. Pensez à mesurer l’allège afin de déterminer la hauteur de la poignée.

Pose en tunnel

Ici, on relève les mesures qui correspondent à la taille du trou de l’ouverture avant finition, contrairement aux poses en applique. Il faut également mesurer l’allège.

Pose en rénovation

Pour ce type de pose, on prend les mesures des cotes de passage, autrement appelé “dos du dormant”. Il faut également mesurer l’allège.

Pose en feuillure

Le dormant en bois des constructions anciennes est encastré dans les encoches en pierre réalisées en maçonnerie. Ainsi, il faut prendre les cotes du fond de feuillure, qui représentent le décrochement existant entre la feuillure et le tableau. Lors du point technique, le conseiller pourra vous demander les cotes tableau en complément.