Immobilier Que faut-il savoir sur l’assurance propriétaire non-occupant ?

Que faut-il savoir sur l’assurance propriétaire non-occupant ?

Après un investissement immobilier, la plupart des propriétaires ont tendance à mettre en location leur bien. Ils doivent pour cela penser aux différentes assurances auxquelles ils peuvent souscrire. L’assurance propriétaire non-occupant peut être souscrite en même temps que l’assurance des copropriétaires et l’assurance des locataires du bien.

Qu’est-ce que l’assurance propriétaire non-occupant ?

L’assurance propriétaire non-occupant est souscrite par la personne qui est propriétaire du bien locatif. Elle a essentiellement deux objectifs. En effet, elle permet d’une part de couvrir le déficit de l’assurance du locataire, si celui-ci habite effectivement le bien. Elle assure d’autre part la couverture du déficit des sinistres si le bien est vacant (par exemple entre deux locataires).

Dans le premier cas, le locataire imprévu peut être amené à payer une partie du coût de la réclamation. Quant au second cas, si un sinistre survient au moment où le propriétaire n’occupe pas l’appartement et qu’aucun locataire n’est trouvé, il n’y a pas d’assurance propriétaire non-occupant. Le propriétaire de l’appartement sera alors obligé de payer de sa poche le coût total du sinistre.

Il existe diverses solutions d’assurance dans l’immobilier. Vous avez entre autres :

  • le multirisque habitation ;
  • le multirisque bailleur ;
  • le multirisque immeuble ;
  • les garanties de loyers impayés ;
  • les garanties reventes, etc.

L’assurance du propriétaire est-elle obligatoire ?

L’assurance du propriétaire pour les non-occupants n’est pas obligatoire. Les propriétaires qui louent leurs biens peuvent décider de s’en remettre entièrement à leurs locataires pour souscrire une assurance multirisque. De même, l’assurance de la copropriété est destinée à couvrir les dommages affectant les parties communes.

La souscription à une assurance propriétaire non occupant est fortement recommandée et même encouragée par la loi Alur. Cette loi permet au propriétaire non occupant qui loue son logement de souscrire à une assurance multirisque pour le compte de ses locataires. Elle l’oblige aussi à répercuter le coût de l’assurance sur le loyer mensuel du locataire.

En somme, lorsqu’elle est souscrite, l’assurance propriétaire non occupant permet de couvrir le déficit de l’assurance du locataire. Elle est donc très bénéfique pour le propriétaire du bien immobilier.