Immobilier Copropriété : les galères de syndic

Copropriété : les galères de syndic

SHARE

Décrit comme un chef d’orchestre dans une copropriété, le syndic de copropriété représente le syndicat des copropriétaires (ensemble des copropriétaires). Pouvant être une personne morale ou physique, il s’occupe de la majorité des opérations liées à la copropriété, à savoir les assurances de la copropriété, la conservation de son bon état, l’élaboration du budget prévisionnel et surtout la collecte des appels de fonds auprès de tous les copropriétaires. Cependant, il arrive parfois que des malentendus se produisent entre le syndic et les copropriétés. Dans cet article, vous allez donc connaître ces différentes galères ainsi que la solution à prendre en compte.

Les différentes galères rencontrées à cause des syndics de copropriété

Il faut savoir que la vie en copropriété est difficile de temps à autre. Outre les conflits entre les copropriétaires, il existe également des problèmes causés par les syndics. Le plus courant est sans doute la mauvaise gestion financière. Vu que les syndics sont en charge de tout ce qui concerne la comptabilité et les comptes, il arrive que l’organisme ou la personne concernée ne soit pas pleinement transparent. Augmentation des factures, frais non justifiés ou encore compte obscur, nombreux sont les désagréments et galères issus de ces syndics peu fiables.

D’un autre côté, un syndic incompétent est aussi synonyme de travaux non réalisés, contrats non négociés et accumulation des charges impayées. En quelque sorte, ces diverses inattentions provoquent surtout la dégradation des parties communes. Lorsque ces problèmes surviennent, certaines complications telles que l’instabilité financière sont inévitables et les opérations indispensables pour la conservation de l’immeuble ne sont pas accomplies. Par ailleurs, en cas d’abus de pouvoir, il sera nécessaire de choisir un nouveau prestataire.

copropriété syndic

Syndic de copro en ligne, une solution budget ?

Depuis quelques années, il est maintenant possible de bénéficier d’un accompagnement adapté à votre copropriété avec un syndic en ligne permettant d’avoir une meilleure maîtrise de budget et d’éviter les litiges.

Aussi appelé syndic à distance, « syndic digital » ou « syndic internet », le syndic de copropriété en ligne est un nouveau système 100% digital permettant d’administrer l’immeuble via internet grâce à l’accompagnement de professionnels. Grâce aux échanges dématérialisés, les honoraires seront davantage réduits, une alternative pour les propriétaires qui ne désirent pas trop dépenser pour le syndic.

Le fonctionnement se caractérise par l’utilisation des mails, des échanges téléphoniques, et des visioconférences. C’est le cas de l’assemblée générale, qui est en général effectuée en visioconférence. Afin de protéger les documents importants tels que la comptabilité et les relevées de comptes, la communication est réalisée par le biais d’un compte sécurisé. Comparé à un syndic physique, le syndic en ligne est plus avantageux en termes de tarif et de transparence de prix. Pour ce qui est de la documentation, elle est facilement accessible dans un espace numérique.

Quels sont les rôles et les responsabilités du syndic ?

Mandaté par le syndicat des copropriétaire, le syndic a pour mission de mettre en œuvre les diverses règles de copropriété qui concerne tous les occupants. En tant que médiateur et organisateur, il se doit d’appliquer l’ensemble des décisions prises par l’assemblée générale des copropriétaires. Si une mauvaise gestion ou une inexécution est recensée pendant son mandat, il doit potentiellement répondre par des dommages et intérêts qui résultent de son inaction.

Les missions du syndic

Étant donné qu’il est décrit comme le gestionnaire de la copropriété, le syndic est chargé d’accomplir plusieurs rôles. Dans un premier temps, il doit assurer la conservation de l’immeuble ainsi que l’administration, en conformité avec le règlement de copropriété. Tout au long de l’année, l’immeuble nécessite des entretiens réguliers. Ensuite, cette personne morale ou physique s’occupe de la négociation et la signature des contrats d’assurance. En cas de litiges, le syndic est désigné comme le représentant du syndicat des copropriétaires devant la justice. Pouvant être un copropriétaire ou un expert de l’immobilier, il procède aussi au recouvrement des charges de tous les occupants. Enfin, il met en place les budgets prévisionnels, les décomptes individuels et les comptes du syndicat lui-même.

La responsabilité délictuelle

Selon l’article 1240 dans le Code civil, le syndic est obligé de dédommager un tiers qui a subi des préjudices au sein de la copropriété si des réparations nécessaires n’ont pas été menées au préalable. Ce serait le cas d’une personne qui serait venue rendre visite à un résident et qui se serait fait voler sa voiture à cause de la non-réparation d’un portail d’accès au parking défectueux. En effet, il est du devoir du syndic d’assurer la sécurité de toute la copropriété, tant dans l’immeuble qu’à l’extérieur du bâtiment. De ce fait, un individu peut dénoncer le syndic si son bien a été volé ou endommagé.

copropriété

La responsabilité contractuelle

Dans une circonstance où le syndic ne réalise pas des travaux pour arrêter un dégât à répétition, par exemple une fuite d’eau, il engage sa responsabilité à l’égard de la personne en possession du dispositif sinistré. En outre, les préjudices qui se trouvent sur les parties communes et qui provoquent des atteintes considérables sont sous l’implication du syndic. Si une réparation n’est pas accomplie, la faute lui revient.

Les coûts excessifs des syndics de copropriété

La qualité de service rendu ne sera pas nécessairement fonction du niveau de tarif proposé. Il existe même des organismes qui n’hésitent pas à présenter un prix trois fois plus cher que la moyenne.

Il est désormais important de bien choisir son syndic afin de ne pas jeter l’argent par les fenêtres. Faire appel à un syndic en ligne s’impose désormais comme une excellente alternative, tant sur le plan financier que sur celui de l’efficacité.