Immobilier Immobilier : comment bénéficier d’une réduction d’impôt avec la loi Pinel 2018...

Immobilier : comment bénéficier d’une réduction d’impôt avec la loi Pinel 2018 ?

0
Immobilier, loi Pinel, investir dans l’immobilier neuf
Immobilier, loi Pinel, investir dans l’immobilier neuf

L’Etat français a particulièrement pensé aux investisseurs immobiliers afin de faciliter leur acquisition, mais aussi de les faire profiter de conditions de défiscalisation intéressantes. Dans  sa procédure, l’Etat souhaite orienter les nouveaux acquéreurs dans des zones précises, où les différents dispositifs y seront en vigueur. Parmi les dispositifs de défiscalisation intéressants actuellement, il y a la loi Pinel. Mais avec les changements apportés sur cette dernière, comment faire pour bénéficier d’un abattement fiscal intéressant avec le nouveau régime ?

Loi Pinel : investir dans l’immobilier neuf pour réduire son impôt

Un dispositif qui vient en remplacement de la Loi Duflot 2014, la Loi Pinel a été instaurée en 2015. Normalement, elle aurait du prendre fin cette année.  Mais, pour le bonheur des investisseurs immobilier, elle va encore se prolonger sur une durée de 4 ans. Cependant, il y a quelques changements à noter.

Les zones éligibles à la loi Pinel ne seront plus les mêmes. Si jusqu’ici, les communes dans les zones A bis, A, B1, B2 et C pouvaient profiter pleinement des avantages de ce dispositif, à partir de 2018, tout va changer. Seules les communes dans les zones A bis, A, B1 peuvent prétendre à une défiscalisation grâce à ce régime en respectant les plafonds des loyers précis. La zone B2 quant à elle ne pourra plus y avoir droit une fois l’année 2019 arrivée. Quant aux communes de la zone C, il faudra rechercher un autre dispositif pour bénéficier d’un abattement fiscal.

Serait-il toujours intéressant d’investir dans le locatif en 2018 ?

Les prévisions des professionnels sur les investissements locatifs en 2018 n’est pas bonne. Le marché risquerait en effet d’être à la baisse. Les investisseurs n’auront plus un choix très large de zones où une nouvelle acquisition serait profitable. Cependant, le gouvernement ne souhaite pas laisser tomber la loi Pinel. Le zonage va être modifié petit à petit, justement afin que les investisseurs puissent s’y adapter.